Management des organisations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1987 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SUJET : PEUT-ON GERER LA STRUCTURE ?

INTRODUCTION
Les entreprises connaissent en général au cours de leur existence des transformations dans leur mode d’organisation. La structure d’une entreprise est selon Mintzberg «la somme totale des moyens employés pour diviser le travail entre tâches distinctes et pour ensuite assurer la coordination nécessaire entre ces tâches ». Celui-ci distinguecinq parties dans l’organisation (le sommet stratégique, la ligne hiérarchique, la base opérationnelle, la technostructure et le soutien logistique) qui sont coordonnées par des flux formels et informels. Plus la taille de l’entreprise est importante, plus la structure devient complexe. Se pose alors le problème de l’efficacité de la structure pour réaliser les objectifs de l’entreprise. Ce thème adepuis longtemps été au centre de la théorie de la firme. Les théoriciens vont tenter de répondre à deux types de questions : existe t-il un modèle universel optimal d’organisation ? Quels sont les facteurs qui influencent l’évolution de l’organisation et donc de sa structure ? Les explications sont axées sur un phénomène particulier. Pour les classiques, la structure résulte de l’organisation dutravail et de la division des tâches. L’avantage est que l’étude scientifique de l’activité de l’entreprise permet de déterminer un modèle général applicable à toutes les entreprises. Cette approche sera critiquée par les théoriciens de la contingence qui analyse l’influence de l’environnement ou de la technologie sur le mode d’organisation. Les solutions sont alors plurielles et la structures’adapte en fonction des contraintes environnementales ou technologiques. Pour Chandler, en revanche, c’est la stratégie qui est à l’origine de l’évolution de la structure de l’entreprise. Les études plus récentes insistent sur le rôle de l’histoire interne des entreprises (leur culture, leur métier, leur expérience). Cependant, comment s’effectuent les changements organisationnels ? Peut-on gérer lastructure ? Si gérer c’est mettre en place un ensemble de démarches, de techniques et de méthodes en vue d’améliorer la performance de l’entreprise, la question est alors de savoir dans quelle mesure la structure résulte de choix effectués de règles élaborées par les différents acteurs concernés par ce type de décision. Cette question peut-être analysée sous trois approches : l’approchetechnico-fonctionnelle qui est une approche positiviste qui met l’accent sur la relation entre mode d’organisation du travail et structure, l’approche contextualiste qui insiste sur l’interdépendance entre l’action et le contexte et les approches plus récentes qui en intégrant les différentes dimensions prise en compte par les analyses précédentes, prennent aussi en compte les contraintes internes et lesrelations de pouvoir au sein de l’organisation.

I) L’approche technico-fonctionnelle.
Cette approche est historiquement la plus ancienne et est fondée sur la recherche d’une rationalité productive qui permet d’atteindre la structure la plus performante.

1°) La recherche d’un modèle d’organisation universel. Que ce soit Taylor avec l’OST, Fayol avec ses principes d’organisation ou encore Weberqui fait l’éloge du modèle bureaucratique, la structure est le résultat d’une analyse rigoureuse des différents postes de l’entreprise et des moyens mis en œuvre pour mener à bien l’activité productive de l’entreprise. Taylor : mis en évidence de l’analyse scientifique des tâches et division du travail qui en découle. D’où séparation entre exécution, contrôle et élaboration. Fayol et énoncé derègles précises en matière d’organisation. Division fonctionnelle de manière à ce que chacun sache exactement ce qu’il a à faire et de qui il dépend hiérarchiquement. Weber et la supériorité du modèle bureaucratique sur le modèle traditionnel et le pouvoir charismatique. Rôle des procédures et de la hiérarchie. La structure est donc le résultat d’un processus de décision mis en place par des...
tracking img