Management international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4561 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Stratégie international
4 mars 2009 Salek
Structure du jugement : à travers quel points on juge un pays, une situation. Par exemple, la comptabilité d’un pays.
L’attractivité d’un pays peut être jugée par les situations météorologique par exemple. Biensur, on regarde surtout l’aspect économic, politique…
L’environnement international et la compétitivité :
* Notion de base de Porter.
Lacompétitivité, le losange de Porter : P.5, slide 26
* Facteurs : la théorie économic classic se base sur trois facteurs : Ressources naturels (Terre), Travail et Financier(Capital). La terre et le travail nous permet de repérer les pays peu développer. Terre-Travail, 1er stade de développement (agriculture, siviculture, pisiculture, activitée minière,…)
Exemple : dans les forêts Tchèques, onvendait des tronc d’arbre ! Les allemands, venait même nous débarasser de nos troncs en enlevant les branches… Le but étant de tout garder chez soit. Abattre l’arbre, découper les branches, scieries,… Si le pays souhaite se développer lui même, il doit développer ses activitées lui même. Pour cela il faut la technologie et la main d’œuvre formée, donc le système éducatif soit plus performant.L’infrastructure rudimentaire (transport et communication). Routes, ports, aéroports éléments importants pour le développement économique.
L’infrastructure communication. Internet, téléphone, très important pour le développement d’un pays. L’infrastructure d’internet : Cablé ou fibre optique. Désavantage pour un pays pour un développement rapide. Réseau câblé, pose problème car il faut relier parcable toute famille. Internet Wireless a toute sont importance. Internet est considérer comme un grand facteur dans la consommation de combustible pour se déplacer !
Au fur et à mesur que les pays se développe, les facteurs deviennent de plus en plus sophistiqués. Par exemple : la Suisse est très sophistiquées, cela nous permet d’accomplir des tâches plus poussées.
A un moment donné, un pays veutpassé à un stade suivant ! INVESTISSEMENT : investir dans les techonologies. L’argent faisant défaut, le pays acquier des technologies de 2ème main ! Dans ce 2ème stade, l’interaction commence à se faire plus intense ! Le système éducatif et de santé se complexifient , l’industrie de soutien se développe. Richesse des savoirs qui commence à se développer, main d’œuvre, industrie qui se crée. Le payscommence à avoir une meilleur infrastructure et tout cela, revient au profit du pays, c’est le côté positif.
Spécialisation, élément important du développement de la capacité de la main d’œuvre. Savoir explicite : appris en enseignement… Savoir implicite : savoir acquis de manière tacite, qui se transmet. Exemple : les ouvriers de Peugeot ont une manière très rapide de fixer les par-chocs, alorsqu’ils ne savent pas comment ils font ! Aspect de culture, savoir faire qui s’acqier à la longue !
Investissement massif à divers niveau ! Infrastructure scientifique (laboratoire de recherche…) infrastructure pour la santé (clinique, polyclinique, centre de réabilitation, analyse,…) Ces infrastructures peuvent être privée ou appartenir à l’Etat. Celle-ci peuvent amener un support de qualité devie qui amène au 3ème stade, basé sur l’innovation. L’infrastructure du savoir : école, universitée… Brevet, le nombre est un critère pour juger la compétivité d’un pays.
L’innovation : relance les possibilités de développement, c’est-à-dire, que pour sur-équipé nos infrastructure ou mieux former nos spécialistes, il faut tjs investir plus donc rendement décroissant. L’innovation est le seulfacteur qui ne connaît pas de rendement décroissant. Exemple : dans le temps, il n’y avait pas d’imprimante à jet d’encre, qui font des impressions bonne, on avait des imprimantes à aiguille. Il y avait une limite dans la technologie des imprimantes à aiguilles. A un moment donné, on améliorait plus rien. Alors on est arrivé au sommet de la courbe, et le rendement était devenu décroissant. Alors...
tracking img