Management par les processus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Management par les processus

La notion de processus est une nouveauté dans le management : les anciens DAS (domaine d'activité stratégique) ne sont plus opérationnelles dans les années 90. Exemple IBM 1000 de productivité contre Apple 2500 de productivité donc les anciens critères ne sont pas Dac UIT. Apparaissent alors toute une série de nouvelles pratiques qui utilisent le concept deprocessus qui est lié lui-même à la gestion des flux. Le management par les processus devient le maître mot du management contemporain et par conséquent un élément clé de la performance de l'entreprise.

Comment procéder ? 2 étapes

Contextualisation du mouvement : c'est-à-dire que ces nouvelles pratiques sont apparues dans un contexte historique particulier d'où l'étude des contextesqui ont engendré l'émergence de ces nouveaux processus.

Théorisation : définition des grands principes du management par les processus. On

Objectif :
• identifier les conditions d'émergence du management par les processus.
• Définir les grands principes pour un
• proposer des éléments de méthodologie pour aider au pilotage des processus.

Introduction

I) un cadre detravail : l'entreprise

A. définition de l'organisation

D’après Caseneuve. Pour lui une organisation est un arrangement de plusieurs éléments dans la mesure où cet arrangement constitue lui-même une unité identifiable possédant des caractères propres autres que la somme des caractères de ces éléments constitue la boule. Il y a trois caractéristiques d'une part les origines différentesd'autre part les frontières, la hiérarchie ou encore les objectifs.

En ce qui concerne les arrangements de plusieurs éléments des individus qui imposent l'organisation sont différents quant à leur origine sociale leurs compétences leur niveau d'études leurs centres d'intérêt ou encore leurs motivations.
Par rapport à l'utilité identifiable d'une entreprise, celle-ci est définiepar son histoire, sa culture est fondamentalement par ses frontières. Par rapport à l'histoire il y a des entreprises qui ont cumulé des compétences. Par rapport aux frontières elles sont de moins en moins nette : en témoigne la présence des salariés d'une société travaillant de manière stable dans les locaux d'une autre entreprise. Ensuite par rapport au caractère autre que la somme des caractèresde ces éléments : dans l'action organisée nous avons de grands principes spécialisation et coordination. La spécialisation renvoie à l'affectation des différents personnels possédant des compétences spécialisées à des fonctions ou activités précises : la coordination renvoie à la compétence manager réelle : comment coordonner avec cohérence des actions des individus et des services pour atteindrel'objectif final.

B. définition d'un système.

La théorie générale des systèmes a été étendue à l'entreprise dans les années 60. Un système est constitué par un ensemble d'objets et par les relations entre ces objets et leur attribue. Ils évoluent avec le temps (le temps implique par nécessité la notion d'ordre dans le système). Un système existe dans un milieu qui l'ensemble de tousles objets tels qu'une modification dans leur attribue affecte les systèmes, ainsi que les objets dont les attributions modifiées par le comportement de systèmes. Un système ouvert est défini comme celui qui échange de la matière, de l'énergie ou de l'information avec son milieu. Dans un tel système la modification d'un élément modifie tous les autres éléments et le système entier. Il estimportant de savoir quelles sont les éléments qui modifient le système de manière significative. Le système possède deux autres propriétés : les relations circulaires complexes et il se peut que les mêmes conséquences puissent avoir des origines différentes. L'entreprise exerce une influence sur l'environnement.
La nouvelle configuration de relations internationales (globalisation des NPI,...
tracking img