Management e qualite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5253 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Academie des Etudes Economiques
Bucarest

Le Groupe Renault- la fusion avec Dacia

- l’analyse du système de management de la qualité-

[pic]



L’Universite Administration des Affaires- section Francais
L’annee III,groupe 233

Table de matière

I. La Fusion RENAULT-DACIA - BENEFICES…………………………………pg. 2
1. Histoire ……………………………………………………….……………..pg. 2
2. La stratégie de Dacia……………………………………………..……….....pg. 4
3. Les défis de 2007……………………………………………….………...….pg. 5

II. Les réalisations de l’année 2008………….………………………………………pg. 72.1. Le modèle Dacia Logan MCV…………………………………...…………..pg. 7
2.2. Plus de raffinement pour la version Lauréate……………………...…………pg. 8
2.2.1. Une habitabilité et une modularité toujours aussi exceptionnelles……....…pg. 8
2.2.2 La sécurité comme préalable………………………………….…...………..pg. 8
2.2.3 Une gamme de motorisations inchangée……………………………………pg. 9
III. Le systèmedu Management de la qualité de l’environnement chez Dacia, reconfirmé par le standard ISO 14 001..................................................................pg. 10 3.1 Renault - Contrat 2009.....................................................................................pg. 10
Conclusions……………………………………………………….…...….….pg. 12Bibliographie…………………………………………………………….…...pg. 13

I. LA FUSSION RENAULT-DACIA
BENEFICES

1.1 Histoire

En 1999, le Conseil roumain de la concurrence a ouvert une enquête sur l‘acquisition par la société française Renault S.A., auprès du Fonds de la propriété publique, de la majorité du capital de S.C. Automobile Dacia Pitesti. Le Gouvernement roumain était disposé à appuyer le projetDacia-Renault par des aides publiques. Renault S.A. fait partie du groupe Renault, qui produit des voitures et des véhicules industriels et mène des activités financières. La branche automobile du groupe Renault possède des usines sur plus de 30 sites en France, en Europe, en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Renault est la première marque en termes de chiffre d‘affaires en Europe occidentale pour cequi est du marché des véhicules privés et utilitaires. Renault S.A. ne contrôlait, ni directement ni indirectement, aucune entreprise opérant en Roumanie dans le domaine de la fabrication ou de la commercialisation des automobiles
.
La principale activité de S.C. Automobile Dacia S.A. Pitesti est la fabrication et la commercialisation de voitures, de véhicules utilitaires, de camions, decamionnettes et d‘ambulances, pour le marché intérieur et l‘exportation. Toutefois, les marchés concernés par la fusion étaient ceux des petites voitures de catégorie intermédiaire et des véhicules utilitaires, et les zones géographiques concernées étaient la Roumanie (pour les cinq années suivantes, pendant que Renault parachèverait son investissement dans Dacia) et, à long terme, la Roumanie et lesautres pays d‘Europe centrale et orientale. Dacia occupait une position dominante sur les marchés des deux produits en Roumanie mais ses perspectives de développement n‘étaient guère brillantes en raison de sa forte intégration verticale, de son effectif pléthorique, de la vétusté et du mauvais entretien de son matériel et de ses installations, de sa faible productivité, et de la mauvaise qualitéde ses produits, qui ne répondaient pas aux nouvelles normes roumaines et pâtissaient à la fois d‘une baisse de la demande et d‘une augmentation de la concurrence par les prix.

A cette heure, le Groupe Renault dispose de plus de 350 sites industriels et commerciaux dans plus de 40 pays, et emploie plus de 128.000 collaborateurs. Il regroupe trois marques, Renault, Samsung...
tracking img