Management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 47 (11548 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1996.11

Management et gestion de projet : bilan et perspectives1
Vincent Giard * et Christophe Midler **
* Professeur à l’ IAE de Paris ** Directeur de recherches au CRG (Centre de Recherche en Gestion - Ecole Polytechnique et CNRS)

Résumé : Après avoir souligné les caractéristiques permettant d’identifier un projet
“moderne”, une mise en perspective historique est proposée avec une miseen évidence des facteurs récents d’évolution des projets et de leurs champs d’application. Les tendances actuelles d’évolution de l’organisation des projets sont ensuite examinées avec l’évolution des structures matricielles, le développement de l’ingénierie concourante, les nouveaux outils de coopération et les nouvelles formes de contractualisation. L’instrumentation de gestion est ensuitepassée en revue, avec les outils d’analyse et ceux de pilotage temporel et économique ; le rôle et l’importance de ces outils selon le type de projet et la phase du projet est souligné.

Mots-clés : Management de projet, gestion de projet. Abstract: The main characteristics that define a “modern” project are given. An historical perspective leads to recent evolution factors and application domains ofprojects. The current trends of project organization are examined with the evolution of matrix organization, the development of concurent engineering, the new cooperation tools and the new contractualization forms. The tools devoted to project analysis, time and cost control are presented with an emphasis given on the role and importance of those tools according to the type and to the phase ofproject. Key-words: Project management, Project control.
Le développement de la notion de projet dans le champ de la gestion des entreprises constitue l’une des données marquantes de cette fin du XXème siècle. Non que la notion soit nouvelle : l’idée de projet est aussi vieille que l’activité humaine et le développement de nouveaux produits ou d’ouvrages est au cœur du développement économique duXIXème aux “Trente Glorieuses”. Mais la gestion de projet prend, depuis le milieu des années 80, une ampleur et des formes renouvelées. Au delà d’une mode passagère, il faut voir dans ce mouvement qui touche de nombreux secteurs l’effet de l’évolution des modes de concurrence d’une économie de masse à une économie de variété ou de réactivité (P. Llerena & P. Cohendet [10]). Dans ce contexte, lacompétitivité des entreprises dépend, d’une part, de leur capacité à commercialiser rapidement et dans de bonnes conditions de qualité et de coût des produits, des services ou des ouvrages réellement innovants, et, d’autre part, de la focalisation de ces produits sur des niches spécifiques, afin de surclasser les produits banalisés. Ces stratégies conjuguées multiplient le nombre de projets à gérer, lesrendent plus complexes et plus exigeants. Le mouvement de rationalisation, hier orienté vers les activités productives, se déploie maintenant aussi sur les problèmes de la conception. Le monde économique se tourne alors vers le management de projet comme une réponse à ce besoin. Dans les milieux académiques, la notion de projet a aussi été abondamment traitée depuis plusieurs années. Dans le champ dela gestion, les notions de gestion et de management par projet ont été précisées, révisées et développées. Mais ces travaux profitent aussi des nombreuses réflexions menées sur des thèmes connexes dans d’autres disciplines : les approches des sciences de la conception, les recherches sociologiques et économiques sur les processus d’innovation et de coopération.
1. Cet article doit paraître dans laseconde édition de l’Encyclopédie de Gestion d’Economica en 1996.

IAE de Paris (Université Paris 1 • Panthéon - Sorbonne ) - GREGOR - 1996.11 -

2

Nous aborderons ce domaine assez foisonnant en cinq points : nous chercherons d’abord à identifier des caractéristiques spécifiques pour définir l’activité projet ; nous analyserons dans un deuxième temps comment cette notion s’est déployée...
tracking img