Management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 238 (59290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES
FACULTE DES SCIENCES SOCIALES, POLITIQUES ET ECONOMIQUES

L'INNOVATION MANAGERIALE ET LA MODERNISATION DES ENTREPRISES

Thèse préparée sous la co-direction de Messieurs les Professeurs Marcel Bolle de Bal et Alain Eraly et présentée en vue de l'obtention du titre de Docteur en Sciences Sociales

Jean VANDEWATTYNE

Année académique 1997-1998

RemerciementsJe tiens à remercier tous ceux et toutes celles qui, de près ou de loin, m'ont encouragé, soutenu, aidé dans cet effort solitaire. Sans eux, cette thèse n'aurait probablement jamais vu le jour. J'espère qu'ils et elles mesurent toute la gratitude que je leur témoigne. Je ferai trois exceptions à cette formulation générale. Je remercie tout particulièrement les dirigeants, les cadres, lesemployés, les ouvriers et les délégués syndicaux de l'entreprise dans laquelle l'analyse empirique de cette recherche s'est déroulée. Les rencontres qu'elle a occasionnées, les informations qui m'ont été fournies, les réflexions qui m'ont été confiées ont certes nourri cette thèse, mais, en outre, elles ne sont pas restées sans influence sur un plan personnel. Je tiens aussi à remercier Madame Mia DaCruz pour sa disponibilité et pour les quelques mots d'encouragement qu'elle m'a un jour laissés sur le plus petit des postit. Enfin, je remercie Messieurs les professeurs Marcel Bolle de Bal et Alain Eraly pour avoir accepté d'assumer la direction de cette thèse ainsi que Mesdames Thérèse Beaupain et Nadine Lemaitre et Messieurs Renaud Sainsaulieu et Luc Wilkin pour avoir accepté de faire partiedu jury.

Introduction générale

Depuis le début des années 80, le management est incontestablement entré dans une phase intense de remise en cause et de recherche d'une nouvelle rationalité, d'un nouveau modèle d'action collective. Signe des temps, dès le début de la décennie, le discours managérial se fait particulièrement critique à l'égard de principes et de pratiques qui constituaientpourtant le socle du management moderne. Plus précisément, celui-ci se focalise sur une forme particulière d'organisation : la bureaucratie mécaniste (Mintzberg : 1982), telle qu'elle a été conceptualisée au début de ce siècle mais aussi et surtout telle qu'elle a été mise en pratique, plus ou moins fidèlement, par plusieurs générations de managers et marquée en profondeur par près de 30 années decroissance économique. Pour les managers modernistes, face à un environnement décrit comme étant de plus en plus instable, voire même chaotique, cette forme d'organisation cumule tous les défauts. A leurs yeux, elle est beaucoup trop cloisonnée, hiérarchisée et, à l'image des dinosaures – pour reprendre une de leurs métaphores préférées –, elle éprouve d'importantes difficultés à se mouvoir.Présentée comme vivant recroquevillée sur elle-même et sur ses succès antérieurs, ils lui reprochent aussi une trop grande insensibilité au monde extérieur et à son évolution. Enfin, sans épuiser la liste des griefs qu'ils lui adressent, ils l'accusent également de favoriser une culture du retrait et du conflit. En bref, la bureaucratie mécaniste est devenue pour eux l'antithèse de l'entreprise performanteet, comme l'a notamment souligné avec force Antoine Riboud (1987), sa modernisation s'impose comme une nécessité.

Forts de cette conviction, pour une frange importante des managers, la question centrale devient celle de la voie à suivre, des concepts et des outils à utiliser afin de rompre avec le passé, de transformer la bureaucratie mécaniste en une "entreprise du troisième type", selon laformule de Georges Archier et Hervé Serieyx (1984). De façon très pragmatique, leurs regards se tournent vers les entreprises et les économies qui marchent. Dès la fin des années 70, le Japon et ses entreprises voient se succéder les missions et les voyages d'études. Fascinés par "le miracle japonais", les managers occidentaux en reviennent avec des idées et des techniques nouvelles. En pleine...
tracking img