Management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Td n°1 : Le marketing est il une science ou un art ?
 Document 1 :
1. Solvable : un besoin pour lequel un individu est prêt à payer en vue de le satisfaire.
Empirique : basé sur des faits réel,sur l’expérience vécue.
Centre de profit : de gestion autonome, fonctionnement dans un cadre global d’organisation.
Organisation non marchande : organisation dont l’activité est tourner vers laproduction de services mis à disposition gratuitement ou ne faisant l’objet d’un versement partiel afin de couvrir une parti des dépenses engagé pour les fournir.
Prérogative : pouvoir d’attribuer autitulaire d’une fonction à un service.
2. Le marketing se développe par des emprunts successifs à d’autres disciplines scientifiques telles que la science, la sociologie…

La juxtaposition de théoriescientifique est homogène ne suffit pas à faire du marketing une théorie intègre ce que rend problématique la question du statut théorique du marketing.

 Document 2 :
1. Epistémologie : étude deconnaissance scientifique, soit des sciences particulières. C’est aussi la connaissance théorique.
Rhétorique : l’art et technique de persuader au moyen de langage.
Sémiologie : l’étude des signes ousymbole de leur perception dans une société.
Proactive : agissant sur un fait postérieur.
Contingence : éventualité, probabilité. Fait référence à des circonstances.
2. En voulant s’imposer à toutprix comme une véritable science, le marketing à largement puisé dans des sciences existantes, (Ex : science économique, sociologie) pour crée et mettre en œuvre ces techniques d’analyses à tel pointque les scientifiques ne la considère pas comme une science mais plutôt une discipline, un ensemble de techniques s’appuyant sur des pratique scientifiques.
Ce manque de crédibilité du marketing entant que science est également lié à son incapacité à expliquer, anticipé et contrôler. Les évènements d’un environnement incertain qui poussent « les marketer » vers des logiques de plus en plus...
tracking img