Manga

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6952 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chroniques d'une apprentie Bachi-Bouzouk...

C'est ici que tout commence...

Il faut lire les pages dans l'ordre des chiffres indiqués, et, pour les paragraphes, suivre l'ordre alphabétique.

PAGE 2PAGE 1
Paragraphe A
Paragraphe A

Paragraphe E
Paragraphe E

Paragraphe E
Paragraphe A

Note :Tous les mots marqués d'une astérisque ont leur définition dans le lexique qui se trouve àla fin du rapport.
Remerciements

“Je tiens tout d'abord à remercier Vincent Poeydomenge et Philippe Campergue, les deux gérants de Bachi-Bouzouk, sans qui je n'aurais pu vivre une telle expérience. A travers ce stage, j'ai découvert un nouveau monde qui m'a fascinée, et cela grâce à leur patience, leur confiance, leur respect, et surtout leur gentillesse. »

« Les conseils, l'écoute, lasympathie, l'aide constante d'Anne Poeydomenge, qui m'ont beaucoup fait avancer sont aussi à louer. Elle m'a soutenue et accompagnée durant tout le stage, m'a délégué de nombreuses responsabilités, m'a accordé beaucoup de liberté dans mes idées et projets pour organiser l'espace du magasin. »

« Je dois également beaucoup à Julien Migault, qui m'a donné toutes les informations que je désirais pourmieux comprendre le métier de libraire, et avoir des informations sur Bachi-Bouzouk. »

« J'exprime ma reconnaissance à mon professeur et tuteur Mme Bergouignan, pour m'avoir donné la liberté de rédiger ce rapport de stage à ma façon, qui peut paraître déroutante. »

Sommaire
Introduction
Motivations générales5
Objectifs généraux du stage
Choix de l'entreprise
Thème ou activité étudiéePremière partie : l'entreprise
Historique (« Il était une fois »)7
Production10
Personnel (« Les personnages »)12
L'entreprise sur son marché13

Deuxième partie : L'expérience commerciale
Expérience de vente et de contact client au Salon du Livre14
Fonctionnement du métier de libraire18
Trois semaines à Bachi-Bouzouk mangas !20

Conclusion
Sur le plan professionnel25
Sur leplan personnel25
Annexes
Lexique26
Annexe 1 : Quelques exemplaires des panneaux de signalétique 28
Annexe 2 : Cartes de visite des deux magasins30
Annexe 3 : Quelques exemplaires de chroniques30
Introduction

Nous sommes lundi 5 janvier. Il est 18h. Je prépare mes affaires pour demain, le premier jour de mon stage. Dans le cadre de mes études, je dois effectuer un stage de vente detrois semaines en entreprise (du 4 au 26 janvier), peu importe le domaine. Mon choix ne fut pas trop long : j'ai toujours eu une passion pour les mangas, le Japon, sa culture et sa langue, il a donc été naturel pour moi de me diriger vers un magasin spécialisé dans les mangas et l'import venant d'Asie. J'ai choisi de lier l'utile à l'agréable et de faire ce stage à la librairie "Bachi-Bouzouk",spécialisée dans la BD et le manga. Je me sens à la fois stressée mais aussi impatiente.

J'ai toujours baigné dans le monde des mangas, avec le Club Dorothée ou les Minikeums durant mon enfance, puis les mangas reliés ou encore les jeux vidéos lorsque j'ai grandit.
C'est devenu une passion, et j'espère pouvoir le faire sentir à mes tuteurs de stage ainsi qu'aux clients, si l'on me permet de lesconseiller avant d'acheter un produit. J'espère également pouvoir faire mes preuves, apporter une petite touche personnelle à ce magasin de n'importe quelle manière, me rendre utile, voir l'envers du décor du monde de cette librairie, et surtout profiter de ces trois semaines pour voir si, un jour, cela me plairait d'exercer le métier de libraire.

Il était une fois...

Vincent POEYDOMENGE etPhilippe CAMPERGUE, les « pères fondateurs » de Bachi-Bouzouk, se sont rencontrés pour la première fois lors du Salon de la BD d'Angoulême, en 2002. Forts de leur expérience dans des librairies indépendantes et dans des grandes enseignes, ces deux passionnés du 9ème Art ont ouvert leur librairie le 17 Octobre 2003, au numéro 11 de la rue Latapie, à deux pas de la place Clémenceau, en plein...
tracking img