Mangue au mali

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4368 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PROJET DE DIVERSIFICATION DES FILIERES AGRICOLES ET DE L’HORTICULTURE

Livrable 1.1 Diagnostic des principales filières agricoles : Mangue

2002

SOMMAIRE
1. Situation actuelle .................................................................................................................. 2. Structure de laproduction............................................................................................................... 3. Analyse de la demande et du marché.............................................................................................. 4. Normes de la CEE et de l’ONU............................................................................................ 5. Opportunités......................................................................................................................... 5.1. Recommandations ................................................................................................... 5.2. Fiche commerciale .................................................................................................. 22 22 23 25 27 27 29

1.1 Situation actuelle
1.1.1. Structure de la production
La production mondiale de mangue estpassée de 20 millions en 1995 à plus de 25 millions de tonnes en 2001 (source FAO). Les principaux producteurs sont par ordre d’importance : l’Inde (11,5 millions T en 2001) presque 50 % de la production mondiale, la Chine (3,2 millions T), le Mexique (1,5 millions T) le Pakistan et l’Indonésie avec 1 million T respectivement. La production mondiale est donc dominée par les pays asiatiques. Laproduction africaine de mangue qui était de 2 millions de tonnes en 1995 soit 10 % de la production mondiale est passée à 2,25 millions de tonnes en 2001. La production africaine est stable dans son ensemble sur les dernières années. Cependant il n’existe pas forcément de lien entre le niveau de la production et le niveau des exportations de mangue : l’Inde qui est de loin le premier producteurmondial de mangue ne détient que 6 % de part de marché dans le commerce mondial de ce fruit. Pour l’Afrique de l’Ouest, il se pose un problème de fiabilité des statistiques de production et particulièrement pour le Mali. Il n’y a jamais eu de recensement général des plantations de manguiers au Mali ni d’évaluation exhaustive de la production. Néanmoins, le tableau suivant démontre une estimation de laproduction Ouestafricaine. Production de Mangue Zone de Production (tonne) Afrique Afrique Occidentale Burkina Faso Côte d’Ivoire Guinée Mali Sénégal
FAO Stat

1992 1 831 970 763 520 5 000 14 000 92 900 14 500 56 700

1997 2 157 127 948 472 5 000 8 747 75 000 55 000 77 000

1998 2 201 180 986 450 5 000 9 000 84 720 45 000 76 000

1999 2 247 037 964 233 5 000 9 000 84 720 30 777 75 2362000 2 233 050 959 975 5000 15 000 83 000 25 905 70 000

2001 2 253 284 967 167 5000 15 000 83 000 33 097 70 000

Ce n'est qu'en août 1999 qu’une étude sur l’évaluation du potentiel agricole de la filière mangue en 3e Région (Sikasso), a été réalisée par APROFA. De cette étude, on retient principalement : • La production de mangues de la 3e Région est estimée à 204 883 tonnes. En ce quiconcerne les principales variétés exportables, leur production est évaluée à : 46 707 T (22,8 %) pour l'Amélie, 29 571 T (14,4 %) pour la Kent et 24 941 T (12,2 %) pour la Keitt. Les plus grandes zones de productions prônent la variété: Amélie: Sikasso (15 429 T); Bougouni (10,460 T); Koutiala (9 544 T); Yanfolila (6 675 T) ; Kadiolo (3 617 T) Kent: Bougouni (10 306 T), Yanfolila (6 769 T) ; Sikasso (5140 T) ; Kadiolo (2 033 T). Keitt: Bougouni (9 726 T) ; Yanfolila (6 769 T) ; Sikasso (5 140 T) ; Kadiolo (2 033 T).



Sur une production commerciale disponible [Production – (30 % de perte + 15 % d’autoconsommation)] évaluée à 121 905 T, les trois principales variétés exportables représentent 60 226 T soit 49 % et réparties entre: l’Amélie, 27 791 T ; la Kent, 17 595 T ; la Keitt, 14 840...
tracking img