Manon lescault

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1192 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Manon Lescaut
Introduction : Ce passage constitue un passage attendu du roman : la rencontre amoureuse. Dans cette scène inaugurale peut se lire toute la destiné de ce qui ne sont pas encore amant. Le hasard de l’événement, une flânerie désœuvrée. Desgrieux qui en compagnie de Tiberge attend son départ du lendemain. M débarque des coches d’Arras. Immédiatement c’est le coup de foudre. Ce récitdu premier souvenir amoureux est placé tout entier sous l’éclairage des suites fatal de l’aventure. Deux regards se superposent, celui du jeune chevalier amoureux de Manon et celui d’un narrateur murit pas l’expérience douloureuse de la passion. Récit et confession se conjugue ici pour se poser la question fondamental du récit : Qui est Manon ?
I. Le coup de foudre.
A- Le portrait allusifde Manon
Quelques mots seulement pour esquisser la silhouette de Manon. Le narrateur déjoue l’attente en ne donnant aucun portrait de Manon (Charmante …). Aussi ténue que soit l’évocation de Manon, sa présence n’en est pas moins forte (si charmante) qui donne un caractère hyperbolique. Deux manières de lire ces adj. : belle et ensorceleuse. Elle semble avoir jeté un sort à notre narrateur.L’adj. Charmant est utilisé 3x dans le passage. Ce texte repose sur un balancement entre l’avant et l’après. On passe du champ lexical de la timidité au départ (sagesse, excessivement timide et facile a déconcentré) a celui de la passion (enflammé, amour, transport, l’amour me rendait déjà si éclairé, désires…) Cette apparition va entrainer une fracture dans l’existence de DG. C’est la première étaped’un apprentissage amoureux ou la femme séductrice mène le jeu et le jeune héros passif suit le charme. Des le début du texte présence de « je » et de « moi », plus la reprise de « moi » entre deux virgules (incise). La longueur inhabituelle de cette phase qui permet de décrire le processus de métamorphose du candide a l’amoureux passionné.
B- La rencontre
Cette rencontre appartient au domainedu coup de foudre. C’est le « mais » qui amorce la rupture et qui va préparer l’élément décisif. Commence donc le récit de ce coup de foudre. Un récit qui sera entrelacé de commentaire après coup de DG qui commente son état d’esprit d’alors. Il parle de son innocence, de sa timidité qui est la preuve et la raison de cet amour soudain et certaines de cette réaction sont dignes d’un jeune homme de17 ans qui ignore tout d’une relation. Ce « mais » caractère exceptionnelle de cette rencontre et le phénomène d’isolement exprimé par le parallélisme. Elle est désignée comme unique pas comparaison avec celle qui vienne de sortir de cette coche. Fondé sur la sensualité, on voit ca a travers l’emploie du mot « désirs » et « coup mortel ». Une communication qui se crée les deux personnages par leregard et ensuite enfin par les paroles « je lui demandais ». Un jeune homme qui perd peu à peu sa timidité puisque l’échange s’engage dans une discutions intime. On a le vocabulaire de la passion : périphrase « maitresse de mon cœur » Et celui de la préciosité « enflammé » et « transport ». Il s’agit donc ici d’un narrateur plus âgé, expérimenté. Métaphore du a cette rencontre « capabled’éclairer ».
II. Le plaidoyer et le travail du souvenir
A- L’apologie personnelle
(Discours visant à défendre une personne ou une doctrine)DG prend en charge le récit a la 1ere personne. On peut parler de récit rétrospectif. L’originalité de cette confession vient du décalage temporel entre les faits rapportés DG qui a murit et le récit des faits quand il avait 17 ans et M 15 et demi. Il y asuperposition de deux époques. Les événements antérieurs : récit + discours rapporté au style indirect. 2nde époque rajoute au récit les commentaires du héros (ironie sur son comportement). Le récit établie avec pressions les circonstances de la rencontre (la date, les lieux, le mobil-curiosité-). Les commentaires annoncent le caractère funeste de cette nouvelle passion et encore une fois...
tracking img