Manon lescaut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1909 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Manon Lescaut raconte la passion tragique qui unit le chevalier Des Grieux à Manon Lescaut.
Tout commence quand l’auteur de ce livre, l’abbé Prévost, rencontre le chevalier une première fois, alors qu’il s’en allait avec Manon pour les Etats-Unis. L’auteur, ayant pitié d’eux, leur vint en aide financièrement, puis n’en entendit plus parler. Deux ans plus tard, il retrouve le chevalier DesGrieux, seul. Ce dernier lui raconte alors sa tragique histoire.
Il la rencontra pour la première fois à 17 ans, alors qu’il achevait des études de philosophie à Amiens. Etant considéré comme sage et réglé, n’ayant jamais « regardé une fille avec un peu d’attention », il s’enflamma soudain pour cette jeune fille qui restait seule dans la cour d’une hôtellerie où les voitures descendent. Il alla luiparler, et il apprit qu’elle était destinée au couvent, ce qui « porta un coup mortel » aux désirs du chevalier. Il entreprit alors de la sortir de là, et prétextant qu’il était son cousin, il en profita pour dîner avec elle, puis pour s’enfuir ensemble le lendemain matin, piégeant ainsi le conducteur de Manon et l’ami fidèle du chevalier, Tiberge.
Les deux amants, insouciants à cause de leurnouvel amour, prirent un appartement meublé à Paris, près de la maison de M. de B…, célèbre fermier général. Trois semaines plus tard, alors que Manon et Des Grieux menaient une vie tranquille, le frère aîné de ce dernier accompagné de ses serviteurs vint l’emmener chez leur père. Des Grieux, surpris et mécontent d’avoir été séparé de sa chère Manon, fut estomaqué quand son père lui apprit la vérité :Manon l’avait trompé avec M. de B…, et celui-ci avait prévenu le père de l’endroit où Des Grieux se trouvait. Ce fut un coup terrible pour le chevalier : il n’avait pas eu le moindre soupçon sur la fidélité de Manon, malgré qu’il ait noté quelques changements dans son attitude. Accablé de douleur, il passa 6 mois reclus dans sa chambre, sans autre compagnie que ses livres et ami Tiberge. Celui-cilui dit tous les bonheurs qu’il aurait à rentrer dans les ordres, et finalement, ne laissant dans son esprit que l’image d’une Manon perfide, il entra au séminaire de Saint-Sulpice avec son ami.
Il passa un an sans aucune nouvelle, quand, rentrant d’un exercice dans l’Ecole de Théologie, Manon vint lui rendre une visite, ce qui consterna Des Grieux qui ne s’attendait pas du tout à la revoir,encore moins dans ces conditions. Elle lui expliqua comment elle avait cédé aux avances de M. de B... à cause du payement qu’il lui ferait, proportionné aux faveurs, et qu’elle regrettait ce qu’elle avait fait. Des Grieux, touché par cette déclaration, décida de s’enfuir de son séminaire le soir même : en effet, les retrouvailles avec la femme qu’il avait tant aimée lui fit perdre la tête. Il partitavec elle à Chaillot, où ils s’installèrent. Manon ayant amassé une petite fortune, ils vivaient convenablement à Paris, quand un jour, leur maison brûla, et tout leur argent contenu dans une caisse s’envola aussi. Des Grieux, fortement mouvementé, alla demander de l’aide à M. Lescaut, le frère de Manon qu’ils avaient retrouvé peu de temps auparavant. Celui-ci incita Des Grieux à tricher au jeupour reconquérir leur fortune perdue. D’abord réticent, ce dernier accepta, par peur d’avoir à annoncer à Manon qu’ils étaient sans le sou et qu’elle parte avec un homme plus riche. Se retrouvant bien vite sans difficulté financière grâce à son adresse au jeu, Des Grieux avait repris contact avec son ami Tiberge, qui était toujours à Saint-Sulpice. Ce dernier lui dit qu’il allait leur arrivermalheur à trop vivre oisivement : en effet, la suite prouva qu’il ne s’était pas trompé.
Deux domestiques au service de Des Grieux et de Manon Lescaut profitèrent qu’un soir leurs maîtres soient sortis pour voler la caisse contenant tout leur argent, mais aussi tous leurs vêtements et leurs biens personnels. Les deux amants se retrouvèrent sans rien, et partirent demander de l’aide à M. Lescaut. Ce...
tracking img