Manon lescaut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1281 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MANON LESCAUT
Les personnages
 
Introduction
Un roman assez sobre (moins d'aventures que dans les autres tomes des Mémoires d'un homme de qualité), où les événements éclairent les personnages et déterminent l'évolution de leur caractère.
Seuls Manon, Des Grieux et Tiberge ont une réelle consistance. Les personnages secondaires ne sont que des fantoches servant de moteur à l'action.
I) DesGrieux
C'est le narrateur (au troisième degré !) et il ne quitte jamais la scène. C'est selon son point de vue que chaque événement est raconté.
Il contrôle parfaitement son discours : il règle à chaque fois ses effets en fonction de son interlocuteur (Tiberge, Lescaut, le supérieur de Saint-Lazare...). Est-ce pour souligner un trait de caractère du personnage (son habileté rhétorique et sonsouci de s'adapter à celui à qui il parle ; peut-être même un certain manque d'autorité personnelle), ou est-ce un désir de perfection littéraire de la part de Prévost ?
Enfance et jeunesse : éducation austère, qui étouffe un tempérament sensuel et exalté (lequel réapparaît grâce à Manon). Studieux, doux, tranquille. Une apparence qu'il reprend après la première trahison de Manon. Mais son destin endécide autrement.
Dès lors qu'il connaît la passion amoureuse, il en est prisonnier et ne pourra plus lui échapper.
Il n'a rien d'un cynique ou d'un révolté, ne cherche qu'à se concilier les autorités, mais sous l'emprise de cette passion qu'il lui faut à tout prix assouvir. Il respecte l'ordre social où sont liées autorités civiles et religieuses, famille et police. C'est parce que la sociétélui refuse son amour qu'il va la refuser à son tour, par exemple dans le conflit avec son père, qui n'a pas d'autre origine. Le fils déshérité, comme les héros de Molière, va reconstituer une sorte de cellule familiale en compagnie de Manon, à la fois amante et soeur ; le père, noble, reste intraitable en matière d'amour ; c'est lorsqu'il s'alliera à une autre figure du père, ridicule cette fois,sous les traits de Monsieur G.M., que la perte des deux jeunes gens sera inéluctable.
L'amour du chevalier : un amour qui rend fou, mais qui, paradoxalement, reste sa seule raison de vivre. Même le souvenir douloureux d'un amour perdu (par la mort) devient jouissance. Une passion qui le transforme et dévoile sa vraie nature impulsive. Épanouissement total de sa sensualité. Il ne se contrôle mêmeplus vraiment et devient spectateur de sa métamorphose (exemple : la première rencontre).
Mais il reste lucide et se rend compte de sa déchéance (cf. à Saint-Lazare, où il avoue jouer "un personnage d'hypocrite"). Il ne peut pourtant plus reculer et trahit son ami, déshonore son père, enfreint la loi et l'honneur. Toutefois, dans son récit a posteriori, il ne peut que s'absoudre de ses fautes, eninvoquant cette passion dévorante, seule responsable selon lui.
II) Manon
Prévost aurait connu et aimé une Manon Hédoux, prostituée par sa mère, et enfermée à la Salpêtrière de 1721 à 1731 (femme dont on a retrouvé la trace seulement en 1959 !). Par ailleurs il existerait à la Nouvelle Orléans une tombe d'une certaine Marie Lescaut. Enfin, juste après avoir publié ce roman, il connut une liaisonavec une certaine Lemkie, en mars 1731, dont on disait qu'elle était de moeurs douteuses.
Pas plus que les autres personnages du roman, elle n'est décrite de manière précise, sur le plan physique (ce qui est assez inhabituel dans des romans d'amour). On ne connaît d'elle que son "air", son "apparence", comme si elle était désincarnée, ou comme si le chevalier ne pouvait plus nous parler de sesattraits physiques de manière précise, puisque la mort plane sur elle depuis le début du récit. Peut-être aussi est-ce un moyen imaginé par Prévost pour nous laisser plus librement penser à la figure de notre choix.
Origines plébéiennes (un frère simple soldat) ; famille apparemment présent au début (le choix du couvent), mais personne ne s'occupera de son sort par la suite.
Un caractère...
tracking img