Manon lescaut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1717 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Manon Lescaut Prévost
Le siècle des Lumières est une période très féconde pour le roman, et elle amène de profondes mutations dans l’histoire de ce genre. Manon Lescaut se situe dans une phase de création et d’organisation en ce qui concerne le genre du roman. Le roman que nous connaissons sous le nom de Manon Lescaut n’est en réalité qu’une partie des Mémoires et aventures d’un homme de qualitéqui s’est retiré du monde, le premier roman de l’abbé Prévost. Le titre complet de cet épisode, qui constitue le tome VII des Mémoires, est l’Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut. Ce roman est publié pour la première fois en 1731. Malgré la censure, ce roman a connu dès sa première publication un vif succès. Il fait d’ailleurs partie des romans français les plus réédités. ManonLescaut est un roman qui a sans cesse été réinterprété, réadapté, relu. Les principales particularités de ce roman sont : - son esthétique du naturel, la volonté de « faire vrai » - le choix de la première personne dans le récit - son atmosphère sensible, qui constitue un climat propice à la description de la passion amoureuse. Résumé de Manon Lescaut Première partie Le marquis de Renoncour setrouve à Pacy-sur-Eure, à l’auberge. Des clameurs et des bruits attirent son attention : il s’agit d’une douzaine de prostituées, qui sont conduites sous bonne garde pour être déportées, qui attirent les badauds. Le marquis remarque plus particulièrement l’une d’entre elles, qui se détache du groupe par son air distingué et sa grande beauté. Le marquis demande à un archer de qui il s’agit. Celui-ci luidit qu’un jeune homme la suit en pleurant depuis Paris, d’où le cortège est parti. Le marquis approche donc le jeune homme et l’interroge. Le jeune homme lui confie sa passion pour cette magnifique jeune femme et lui dit qu’il désire la suivre jusqu’en Amérique où elle doit être déportée. Le marquis est pris par la compassion et offre au jeune homme de le protéger. Il lui fait don de quatre louisd’or, et paye les gardes qui encadrent l’attelage pour qu’ils permettent au jeune homme de s’entretenir librement avec Manon durant le périple. Deux ans plus tard (prolepse), les deux se retrouvent à Pacy. Le jeune homme fait grise mine, et le marquis décide de l’inviter à l’auberge du Lion d’Or, là où il loge. Le jeune homme lui raconte alors toute son histoire, que le marquis décide deretranscrire avec exactitude. Là débute le récit de Des Grieux. Agé de dix-sept ans, après des études de philosophie, le chevalier Des Grieux doit rejoindre son père à l’occasion des vacances. Sur le chemin, alors qu’accompagné de son ami Tiberge, il se promène, il fait la rencontre à l’auberge d’une charmante jeune fille qui répond au prénom de Manon. Elle est sur le point de rentrer au couvent,contrainte et forcée par ses parents. Des Grieux est ravi par sa beauté et décide de s’enfuir à l’aube avec elle pour l’épouser dès que possible, malgré les mises en garde de Tiberge, qui est tout au long du roman l’image de la vertu. Ils atteignent Saint-Denis avant la tombée de la nuit, et décident de louer un appartement meublé à Paris, enfreignant ainsi les
© Tous droits réservés -http://www.fichesdelecture.com

lois de l’église puisque le concubinage n’est pas toléré pour un couple non marié. Après trois semaines de bonheur idyllique partagé, Des Grieux songe enfin à donner de ses nouvelles à son père. Il a deux raisons pour cela : non seulement il a besoin de son consentement pour se marier avec Manon, mais aussi il a tout simplement un grand besoin d’argent pour assurer le train de viefastueux de Manon. Mais le malheureux va découvrir la présence dans son appartement de M. de B., fermier général, auquel Manon a soutiré de l’argent en lui accordant ses faveurs. Avant d’avoir pu éclaircir les raisons de sa présence, il se fait enlever par les laquais de son père, qui est inquiet de la vie dissolue qu’il mène en compagnie de Manon. Son père lui apprend que c’est M. de B. qui...
tracking img