Marc-antoine girard de saint-amant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Poète français (1594-1661) dont l'oeuvre reflète à la perfection l'esthétique baroque. decrire lesthetique baroque.

Grand voyageur, il visita plusieurs pays d’Europe, l’Amérique du Nord, leSénégal, les Indes, parlait plusieurs langues vivantes, s’intéressait à la musique, à la peinture, aux sciences, fréquentant aussi bien les jansénistes que les libertins,--->

Nommé gentilhomme ordinairede sa maison par la reine de Pologne, Marie-Louise de Gonzague, il alla résider deux ans à Varsovie. Il passa ses dernières années dans un calme modeste et même, si l’on en croit Boileau (Satire I),dans une grande gêne et mourut dans la misère.

il reçut une éducation solide et brilla particulièrement dans la pratique des langues étrangères.

Il inaugura sa carrière poétique dans le sillagede Théophile de Viau, prolongea la tradition littéraire de Rabelais et Marot, et fut l'initiateur d'un style qualifié de « burlesque ».(definir burlesque)

Refusant de se plier aux règles édictéespar Malherbe, il sombra dans l’oubli, après 1650, avec le triomphe du goût classique, avant d’être redécouvert au XIXe siècle, ce poète original est, depuis, considéré comme l’un des esprits les plusmodernes de son siècle.

(On peut le considérer comme le premier théoricien de l’art classique fait de mesure et bienséance et l’un des réformateurs de la langue française.)

(definir burlesque)Genre littéraire reposant sur un jeu de décalage entre la grandeur et la trivialité: Sens 1 : Banal, simple et Sens 2 : Vulgariter.

Le succès obtenu par son ode sur la Solitude rédigée en 1619 futtel qu’elle fut imitée, imprimée et traduite.

Élu, dès sa création en 1634, membre de l’Académie française

Son souci était de séduire le public bourgeois et noble, tout en conservant sonoriginalité.

Il aborda ainsi dans son œuvre, entièrement vouée à la poésie, souvent gaie, des registres multiples ; de l'épique (le Moïse sauvé, 1653) au comique, de l'héroïque au satirique, et...
tracking img