Marc chagall

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2850 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MARC CHAGALL
(1887-1985)

Peintre, dessinateur, graveur et décorateur français d’origine russe qui s’est inspiré du folklore juif pour composer une œuvre onirique aux forts accents mystiques et symboliques.

Né à Vitebsk et issu d’une famille juive modeste, aîné d’une famille de 9 enfants, Marc Chagall étudie la peinture à l’école des Beaux-arts de Saint-Pétersbourg, où il est notammentl’élève de Léon Bakst qui s’oppose à tout académisme. C’est à cette même époque qu’il découvre et admire les icônes anciennes, œuvres qui vont marquer définitivement l’homme et sa peinture. Il s’installe à Paris et vit de 1910 à 1914 à Montparnasse, puis à la Ruche, où il rencontre Guillaume Apollinaire, Chaïm Soutine, Blaise Cendrars, Amedeo Modigliani et Fernand Léger. Il y est témoin de mouvementspicturaux tels le fauvisme finissant (qui lui inspire la couleur pure, gaie et claire) et le cubisme naissant d’où il tiendra une certaine déconstruction). Marqué notamment par le cubisme de Robert Delaunay, il s’écarte alors de la figuration traditionnelle et se met en quête d’un univers personnel, fantaisiste et poétique (Le soldat boit, 1913, musée Guggenheim, New York). Il s’inspire des souvenirsde ses jeunes années en Russie comme de la vie intellectuelle et artistique de Paris. En 1914, il expose à la galerie Der Sturm à Berlin et se rapproche ainsi de l’expressionnisme allemand.

Les périodes de guerre

Réfugié à Saint-Pétersbourg en 1915, Marc Chagall est nommé directeur de l’Académie des beaux-arts de Vitebsk (Biélorussie) en 1917 où il crée une académie révolutionnaire enfaisant appel à ses compatriotes El Lissitzky et Kazimir Malevitch, puis rejoint le Nouveau Théâtre juif d’État de Moscou en 1919, où il réalise de nombreuses peintures murales, crée des décors et des costumes. Après avoir quitté la Russie en 1922, il s’initie à la gravure à Berlin, puis rentre à la demande de Blaise Cendrars et d’Ambroise Vollard, et se fixe définitivement en France — excepté entre1941 et 1948, période durant laquelle il s’exile aux États-Unis en raison de la guerre.

[pic]

Toujours empreinte d'un lyrisme singulier, la peinture de Marc Chagall allie dans des teintes saturées onirisme et primitivisme. L'Écuyère aux colombes s'inscrit de manière caractéristique dans cette œuvre à la thématique restreinte (scènes de villages, cirques, épisodes bibliques) mais auximplications le plus souvent symboliques.

Marc Chagall, Écuyère aux colombes, 1970. Gouache sur papier, 75 × 50 cm. Collection privée.

En France, son style évolue vers des compositions de plus en plus oniriques, habitées de fleurs, de paysages, d’animaux (poissons, coqs, chèvres) et d’amoureux (les Mariés de la tour Eiffel, 1928, musée national d'Art moderne, Centre Georges-Pompidou, Paris).Dans les années 1930, Chagall développe de nombreux thèmes bibliques, à la suite de deux voyages qui le marquent profondément : le premier en Palestine (1931), le second à Amsterdam (1932), où il découvre Rembrandt. Ses œuvres majeures révèlent alors une profonde connaissance des textes, servie par un style narratif, libre et mobile. Il illustre trois livres monumentaux commandés par AmbroiseVollard : les Âmes mortes de Gogol, les Fables de La Fontaine et l’Ancien Testament. Son œuvre gravée prend alors une importance égale à sa peinture.

Son œuvre prend un tour dramatique et menaçant peu avant le début de la Seconde Guerre mondiale avec des toiles comme la Chute de l’ange (1923-1933, achevé en 1947, Kunstmuseum, Bâle) ou ses « Crucifixions ». En 1941, il s’exile aux États-Unis où ilcrée des décors et des costumes de ballets notamment pour l’Oiseau de feu de Stravinski à l’opéra de New York. Son retour à Saint-Paul-de-Vence en 1950 lui inspire des rêveries aux tonalités diffuses et cendrées. Il peint alors de plus en plus de paysages et de fleurs. Ses visions de Paris prennent un tour plus poétique et les thèmes bibliques restent récurrents. Chagall est alors un artiste...
tracking img