Marché contestable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3075 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan

Introduction
Chapitre I: Présentation de la théorie du marché contestable.
I- Notion du marché contestable.
II – Les hypothèses de la théorie du marché contestable.
III – Détermination de l'équilibre d'un secteur.
1- Cas de la production simple.
2- Cas des productions multiples.
Chapitre II- Portée et limites de la théorie des marchés contestables
I – Portée de la théorie
II-Limites de la théorie.
Conclusion

Introduction
La théorie des marchés contestables est une analyse des structures de marché qui a été développée par W. Baumol, J. Panzar, R. Willig en 1982. Elle a pour ambition de fournir une nouvelle analyse des structures de marchés. Elle met l'accent sur le rôle de la concurrence potentielle comme contrainte pesant sur le pouvoir des firmes produisantdans un secteur. Elle se base principalement sur l'absence de barrières à l'entrée et à la sortie.
Cette théorie a élargi la notion de la concurrence en mettant en relief l'impact de la menace de nouveaux entrants.
Le modèle néoclassique de la concurrence pure et parfaite suppose l’atomicité du marché (grand nombre d’entreprises dont aucune n’est suffisamment grande pour influer surles prix toute seule). L’atomicité du marché n’est pas un critère déterminant. La concurrence existe même en l’absence de concurrents ; une compétition potentielle seule suffit à pousser à l’efficacité. Donc, il n'est pas nécessaire qu'un secteur soit dans une situation concurrentielle pour que le prix soit égal au coût marginal : Il suffit que le marché soit dans une situation de concurrencepotentielle. En ce sens, le concept d'équilibre parfaitement contestable est une généralisation de concurrence parfaite.
Dans cet exposé, on va présenter d'abord les hypothèses de cette théorie dans un premier chapitre, ainsi que sa portée et ses limites dans un deuxième.

Chapitre I: Présentation de la théorie des marchés contestables.

I- Notion du marché contestable.

Un marché estconsidéré comme contestable lorsque l'entrée est parfaitement libre est la sortie s'effectue sans coût.
Considérer qu'un nouvel entrant peut librement entrer revient à dire que les entreprises tentant d'opérer dans le secteur ne souffrent pas, par rapport au firmes en place d'aucun désavantage sur le plan des techniques de production, de savoir faire ou de la qualité des produits cela veutdire qu'il n y a pas de barrières à l'entrée et que les entreprises entrantes sont en position d'égalité avec les entreprises anciennes. De plus, les entrants potentiels peuvent évaluer la profitabilité de l'entrée à partir des prix de pré entrée des firmes déjà installées.
Dire que la sortie est libre signifie qu'elle n'est pas coûteuse ça veut dire que les firmes ne doivent pas supporterles coûts irrécupérables.
Il y a donc une rupture totale par rapport aux hypothèses de la théorie des barrières à l'entrée.

II – Les hypothèses de la théorie du marché contestable.

- La liberté de sortie constitue l’hypothèse fondamentale du marché contestable. C’est en effet à ce niveau que se situe l’apport essentiel de cette théorie. La liberté de sortie signifie que, sur unmarché contestable, une entreprise peut cesser sa production et quitter le secteur sans supporter des coûts irrécupérables ou irréversibles (Sunk Costs).

En d’autres termes, l'absence des coûts irrécupérables est une condition fondamentale de la contestabilité d'un marché. La quasi-gratuité de la sortie conditionne d’ailleurs directement la liberté d’entrée.
En s’appuyant sur lecouple liberté d’entrée – liberté de sortie un marché sera contestable et fonctionnera dans des conditions proches de l’optimum grâce à une « guerre commerciale » que pourraient mener des concurrents potentiels en mesure de pénétrer rapidement sur ce marché, d’y réaliser des profits si les prix sont plus élevés que les coûts marginaux et de se retirer tout aussi rapidement « sans pertes » dès que les...
tracking img