Marche de la faim

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1569 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Réflechir au problème de la faim dans plusieurs régions du monde et en particulier sur ce que jean Ziegler nomme « l’aliénation de la mondialisation qui détruit l’agriculture traditionnelle »

Introduction

La mondialisation, au regard du domaine de l’agriculture est actuellement perçue comme un moteur de la disparition de l’agriculture traditionnelle. En effet, Erwin Wagenhofer dansson film « Le marché de la Faim » expose la manière dont notre nourriture est produite et répond aux questions que peut poser le problème de la faim dans le monde. Ce problème de la faim est accentué depuis que nous sommes de plus en plus en présence d’une agriculture intensive.
Il est nécessaire de définir plusieurs termes du sujet et essentiellement les notions de mondialisation, d’agriculturetraditionnelle et intensive. La mondialisation permet l’intégration planétaire des phénomènes économiques, financiers, écologiques et culturels. C’est en cela que nous pouvons affirmer que la mondialisation est la création d’un espace mondial interdépendant. L’agriculture intensive va être entraînée par la mondialisation. Elle désigne un système de production agricole qui est caractérisé parl'usage important de produits ajoutés à la terre, et qui cherche à maximiser la production par rapport aux facteurs de production, qu'il s'agisse de la main d'œuvre, du sol ou des autres moyens de production, tel que le matériel agricole. En ce qui concerne l’agriculture traditionnelle, elle…………..
Ainsi, l’agriculture traditionnelle basé sur des pratiques agricoles anciennes et ne produisant que descultures naturelles, est opposée à une agriculture intensive qui est centré sur l’utilisation de produits essentiellement chimiques.
Nous pouvons donc déduire la problématique suivante : En quoi la mondialisation a-t-elle généré la disparition progressive de l’agriculture traditionnelle ?
Nous analyserons dans une première partie le développement de l’agriculture traditionnelle avant lapremière moitié du XXème siècle puis nous verrons dans une seconde partie le passage de cette agriculture traditionnelle à une agriculture intensive depuis le XXIème siècle.

I) Jusqu’au début du XXème siècle.

Tout d’abord l’agriculture traditionnelle est un système de production basé sur la polyculture et l’élevage. Il ne permet que de subvenir partiellement aux besoins alimentaires de lapopulation. Les engrais organiques, tels que le fumier, restent majoritaires, mais d’autres sources sont exploitées comme les cendres. Jusqu’au début du XXème siècle, l’industrie était incapable de fournir des engrais minéraux.

C’est à partir de la première moitié du XXème siècle, de nombreux instituts de recherche font progresser les techniques agricoles. De là, l’exploitant agricole dispose destechniques issues du progrès de la connaissance : mécanisation des travaux agricoles, sélection végétale et animal, utilisation d’engrais minéraux qui optimisent le rendement et la qualité.

Bien que progressivement la mondialisation des techniques agricoles soit profitable aux pays moins développés.
Dans le film « Le marché de la Faim » de Jean Ziegler, on voit la culture d’aubergines en Roumanie.Ainsi les exploitants agricoles roumains cultivent les aubergines sans aucune machine, avec des chevaux et des charrettes, des semences naturelles et les récoltent manuellement. Alors que beaucoup d’autres producteurs concurrents utilisent des semences hybrides. Ces semences non naturelles permettent un légume plus attirants à l’œil du consommateur, par son aspect général à savoir sa forme et sacouleur, bien que le goût ne soit pas le même.

Cependant on trouve aussi des changements dans les pays développés tels que la France, où la pêche artisanale disparaît progressivement au profit de la pêche industrielle. Selon l’État, cette dernière est plus rentable au point de vue qualité/prix, car un bateau de pêche industrielle utilise moins de carburant, peut accueillir une quantité plus...
tracking img