Marche du bio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marché du bio
Porté par l’engouement des Français pour les produits sains et naturels, le marché du bio est en plein essor. Cette tendance s’est renforcée par les crises sanitaires successives et les campagnes de sensibilisation pour la santé et l’équilibre alimentaire.

Toutefois, malgré demande élevée, le secteur rencontre des difficultés : manque d’organisation de la filière, nonharmonisation des normes au niveau européen, gamme de produits peu étendue, faibles niveaux de production…

De plus, les professionnels du secteur sont confrontés, dans un contexte économique moins porteur, à une intensification des pressions concurrentielles. La sensibilité des consommateurs à l’argument prix, profite aux grandes enseignes de la distribution qui disposent d’une offre bio. Celles-cicaptent 40% du marché en valeur. Les acteurs traditionnels du secteur sont également confrontés à la concurrence des réseaux sous enseignes en fort développement.

Dans ce contexte, les professionnels se distinguent par le nombre de références et leur proximité avec leurs clients (conseils). Pour les indépendants isolés, la diversification est essentielle (livraison, vente par correspondance…).Tendances
Le marché des produits bio continuera de progresser, y compris sur de nouveaux segments (cosmétiques, prêt-à-porter, matériaux de construction…).

Les indépendants isolés rejoindront les réseaux sous enseigne qui disposent de plus d’atouts pour faire face à la concurrence de la grande distribution.
L’organisation du marché
- Les magasins bio spécialisés dans l’alimentaire.
- Lesmagasins bio généralistes : en plus des produits alimentaires, ils proposent des compléments alimentaires, des produits diététiques…
Les aptitudes professionnelles
Le professionnel doit être rigoureux dans la gestion de ses commandes et de ses stocks afin d’assortir au mieux les produits du magasin. Il doit être capable de conseiller ses clients. Il doit parfaitement connaître ses produits, leursfilières et leurs propriétés.
Enfin, les contraintes de ce type de commerce sont celles de tout commerce alimentaire (amplitude horaire notamment).
L’environnement règlementaire
Les contraintes à l’installation
Aucun diplôme n’est obligatoire. Le professionnel doit être inscrit au registre du commerce et des sociétés.
Les principaux points de la règlementation professionnelle
Accueillant dupublic, le local doit répondre aux normes de sécurité relatives aux établissements recevant du public. Le professionnel doit respecter les normes d’hygiène des locaux (Arrêté du 9 mai 1995). Les produits frais sont soumis à la réglementation de tous commerces alimentaires (étiquetage, affichage, hygiène et conservation des produits, etc).
Les aliments diététiques sont définis par les décret du24 janvier 1975 et du 29 août 1991 relatifs aux produits destinés à une alimentation particulière.
Les compléments alimentaires sont réglementés par la directive européenne du 10 juin 2002.
La loi de modernisation de l’économie (LME) du 4 août 2008 (2008-776) a débouché sur des mesures portant sur :

- Les délais de paiement aux fournisseurs : la LME plafonne les délais de paiement à 60 jours àcompter de la date d’émission de la facture (ou 45 jours fin de mois). Un plan de négociation secteur par secteur permettra de réduire encore davantage les délais de paiement en 2010. Les collectivités territoriales vont progressivement aligner leurs délais de paiement avec ceux de l’Etat (40 jours à partir de 2009, 35 jours à partir du 1er janvier 2010, 30 jours à partir du 1er juillet 2010).Les sanctions en cas de dépassement de ces délais sont renforcées.

- Les baux commerciaux : les loyers des locaux commerciaux sont indexés sur un nouvel indice de révision des loyers (Indice des Loyers Commerciaux) intégrant une méthode de calcul pondéré (calculé pour 50% sur l’indice des prix à la consommation, pour 25% sur l’indice du chiffre d’affaires du commerce de détail et pour 25% sur...
tracking img