Marche fianacier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5096 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
´ ECO 6080 : Economie financi`re e L’efficience des march´s financiers e
Steve Ambler D´partement des sciences ´conomiques e e ´ Ecole des sciences de la gestion Universit´ du Qu´bec ` Montr´al e e a e c 2003, 2004, 2005, 2007 : Steve Ambler Automne 2007

Table des mati`res e
1 Introduction 2 L(es) hypoth`se(s) de l’efficience des march´s financiers e e 2 2

3 Tests empiriques de l’hypoth`sed’efficience e 6 3.1 Tests formels de l’hypoth`se d’efficience . . . . . . . . . . . . . 7 e 3.2 Tests de l’hypoth`se faible : pr´visibilit´ du taux de rendement 9 e e e 3.3 Tests de l’hypoth`se faible : les anomalies boursi`res . . . . . . 9 e e 3.4 Variabilit´ excessive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 e 3.5 Tests de l’hypoth`se : r´action ` de la nouvelle information . . 11 e e a 4Concepts ` retenir a 5 Questions 5.1 Efficience et pr´visibilit´ des prix . . . . e e 5.2 Coˆts de l’information et ´quilibre . . . . u e 5.3 Efficience et variabilit´ des prix . . . . . e 5.4 Version faible de l’hypoth`se d’efficience e 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 12 12 12 12 13

5.5 5.6 5.7

L’effet de janvier . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . 13 La version faible de l’hypoth`se d’efficience . . . . . . . . . . . 13 e La version semi-forte de l’hypoth`se d’efficience . . . . . . . . 14 e

1

Introduction

On a vu dans le chapitre d’introduction au cours que les march´s finane ciers peuvent am´liorer le bien-ˆtre des individus et l’efficience de l’´conomie e e e de plusieurs fa¸ons. Dans ce chapitre, nousabordons le th`me de l’efficience c e des march´s financiers, un sujet qui a fait couler ´norm´ment d’encre. e e e Les buts de ce chapitre sont les suivants : ´ 1. Etudier les d´finitions diff´rentes possibles de l’efficience des march´s e e e financiers. 2. Parler des cons´quences de l’hypoth`se de l’efficience des march´s fie e e nanciers pour l’analyse technique et pour l’analyse fondamentale. 3. Parler duparadoxe soulev´ par Grossman et Stiglitz (1980) : est-ce e que les march´s financiers peuvent ˆtre parfaitement efficients lorsque e e l’acquisiation de l’information est coˆteuse ? u 4. Cerner sous quelles conditions l’hypoth`se de l’efficience des march´s e e financiers implique l’impr´visibilit´ de l’´volution des prix des titres e e e financiers. 5. Voir un aper cu des divers tests empiriques del’hypoth`se de l’efficience. e

2

L(es) hypoth`se(s) de l’efficience des march´s e e financiers
– Comme nous avons vu dans le premier chapitre du cours, Fama (1965, 1970) est le pionnier du concept de l’efficience des march´s. Samuelson e (1965) a d´montr´ formellement que, sous certaines conditions pr´cises, e e e l’´volution du prix d’une action ou d’un titre doit ˆtre impr´visible. e e e – D´finition debase du concept de l’efficience des march´s financiers : e e – Les prix courants sur le march´ financier sont ´tablis de sorte que e e la pr´vision optimale du rendement d’un titre bas´e sur un ensemble e e d’information disponible est ´gale au rendement d’´quilibre du titre. e e 2

– Autrement dit, sur un march´ efficient, le prix d’un titre incorpore e pleinement toute l’information disponible. –Avouons tout de suite que la d´finition est un peu vague, ` (au moins ? !) e a ` au moins deux ´gards : a e 1. il faudrait donner plus de pr´cisions concernant l’ensemble d’ine formation qui est disponible ; 2. quand on invoque la notion du “rendement d’´quilibre” d’un titre, e on sait implicitement qu’il faut avoir ` l’esprit tout un mod`le de a e d´termination du rendement d’´quilibre. Ceci esttr`s important. e e e On sait d´j` que, lorqu’on passera ` un examen des tests de l’hyea a poth`se de l’efficience, tous cest tests sont des tests simultan´s de e e l’efficience (de la transmission de l’information) et d’une th´orie e explicite ou implicite de la d´termination des prix d’´quilibre sur e e les march´s financiers. e – Voici une d´finition un peu plus explicite due ` Malkiel (1992) :...
tracking img