Maria montessori et auto construction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Centre de Formation international Montessori-CH, Baldegg, Suisse
Formation d’enseignants 6-12 AMI, 2009-2011
©PGS
PSYCHO PEDAGOGIE

AUTO-CONSTRUCTION DE LA PERSONNE HUMAINE

Contenu I-Développement mental de l’enfant.

- L’esprit humain ne se développe pas selon des lois génétiques
Innées, pas comme les caractéristiques physiques (dents),pas comme les instincts animaux. L’esprit humain ne peut être rempli ni comme une bouteille, ni comme un ordinateur. Il ne peut être pas rempli au moyen de l’instruction (enseignement)

- Ce qui peut être développé:
*Coordination musculaire
*Adaptation à l’environnement, se développer en tant qu’
individu, en tant quemembre de la société
*Caractère, langage, notions logiques (notion de nombre)
*“Territoire spirituel et culturel“: coutumes, morale, religion,
comportement social, beauté, habitudes alimentaires

- Le développement mental selon Maria Montessori Auto-:construction de la personne.
Ils’effectue au travers de la propre activité de l’enfant (Standing ca. S. 153 ff) “Aide-moi à faire tout seul”.
La pédagogie Montessori est conçue de façon à permettre à l’enfant de cheminer vers un triple objectif : la confiance en soi, l’estime de soi et l’indépendance. Cela s’effectue à la maison des enfants dans l’ambiance grâce à l’activité librement choisie et au travaillibrement consenti en école élémentaire, et par des plages de travail suffisamment longues. Le matériel mis à la disposition des enfants a pour vocation de fixer l’attention de l’enfant en répondant à ses besoins intérieurs lié à son développement. La manipulation va lui permettre d’intensifier son attention, ce qui le conduira à répéter son activité. La répétition entraîne la concentration quirend possible un travail de structuration interne chez l’enfant. Au choix d’un matériel répondant à un besoin intérieur va succéder le choix délibéré, fruit d’une réflexion d’une comparaison, d’une volonté. Cela implique que l’on ne doit pas interrompre le travail d’un enfant concentré.

-Facteurs déterminants
Activité physique (mouvement, main; MM: D.kr.Kind: Kap.14)
Pour Maria Montessori, « Le mouvement intelligent est un mouvement dirigé vers un but précis ». «  Le mouvement favorise le développement psychique , qui s’exprime à son tour par le mouvement et par l’action (l’esprit absorbant de l’enfant, Maria Montessori DDB, 1992, p 116).
Le mouvement va enrichir l’expérience que l’enfant a du milieudans lequel il se trouve. La mobilisation du mouvement dégage de l’espace pour le psychisme. Souvent les adultes, pour protéger leurs objets les enlèvent de l’environnement de l’enfant. De ce fait, l’enfant ne peut manipuler ces objets., donc apprendre à maitriser ces mouvements. L’exercice du mouvement permet de développer l’attention, et par la répétition le perfectionnement. Il s’ensuitalors l’état de concentration.
La main est ce qu’il y a de plus profond en l’homme. Elle est le
miroir du lien à l’autre chez le petit enfant dans son développement. La main est une version de transformations successives depuis 100 millions d’années.
Cf la thèse de l’adaptation au monde : De la découverte des prémices d’une main àsept phalanges à la libération de la main et du développement du langage chez les mammifères.
Dans les années 70, Grégoire Denyce a mis évidence les aires distinctes le la représentation du mouvement de la main dans le cerveau. Il considère qu’il y a deux sorte de mains : la main effectrice qui utilise et génère la force et la main sensorielle qui est l’instrument...
tracking img