Maria

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 72 (17760 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie 1 : Analyse de la société et du secteur d’ameublement
Introduction

Chapitre 1: Analyse du secteur d ameublement au Maroc
Section1 : Analyse du secteur

1) Présentation du secteur

Au Maroc, le secteur de la literie et de l’ameublement regroupe principalement deux grandes entreprises qui détiennent la plus grande part du marché(RICHBONDE et DOLIDOL), en fait Richbond est leleader du marché d’ameublement au Maroc, elle réalise le plus grand chiffre d’affaire en fabrication et commercialisation des banquettes pour les salons marocains, en ce qui concerne les matelas, Simons (leader mondial en literie) permet à Richbond de renforcer sa position au premier rang dans le marché, on trouve à la deuxième place Dolidol dont l’activité principale repose sur la fabricationdes matelas et qui dispose d’un réseau de magasins d’ameublement sous l’enseigne Layalits , alors que Kitea occupe la première place dans le marché d’ameublement en kit au Maroc. A cela, s’ajoute les activités de l’artisanat peu développées. L’industrie de l’ameublement est également composée de quelques entreprises d’une petite taille PME de moins de 20 salariés.

Depuis 6 ans, le marchémarocain de la literie et de l’ameublement connaît une croissance soutenue, une croissance estimée à un peu prés 20% par an. Cela peut s’expliquer d’une part par le développement récent que connaît le secteur touristique, l’uniformisation des goûts dans le monde et l’urbanisation de la société marocaine, aussi aux changements des mœurs des jeunes familles marocaines optant de plus en plus pour unmobilier moderne tout en gardant une touche de l’artisanat marocain et de la chaleur du salon marocain.

La raison pour laquelle la vente des meubles en Kit est en progression, c’est que les gens ont beaucoup plus tendance à opter pour ces meubles, alors qu’avant malgré tous les avantages de cette matière : praticité, facilement transportables, design …, les consommateurss’intéressaient à la qualité du bois plus que le design et le confort. A cause de cette nouvelle culture de meubles en Kit, la majorité des petits artisans dans les grande villes souffrent de la concurrence, ils se sont trouvés obliger de fermer leurs boutiques ou de se convertir dans l’artisanat des touristes.

Les points faibles du secteur réside principalement dans l’augmentation continue des prixdes matières premières (mousse, feutre, ressorts, bois, etc.), ainsi que dans le manque de la main d’œuvre qualifiée en design et en décoration. Par ailleurs, il existe une forte demande concernant les produits d’ameublement expliquée principalement par le ralentissement du secteur de l’immobilier. Globalement, ce marché est en plein essor.

Ce qui accentue la concurrence, c’est leproduit étranger, surtout celui du marché asiatique, un marché qui se caractérise par la faiblesse des coûts de la main d’œuvre et de la matière première, de ce fait ils offrent des produits avec des prix accessibles, compétitifs et s’adaptent au pouvoir d’achat de la classe moyenne qui est majoritaire dans le marché marocain.

Il reste à signaler que l’ouverture des barrières douanières, suiteà l’accord de libre échange entre le Maroc et l’Union Européenne, risque de bouleverser les règles de ce secteur comme le cas de tous les secteurs, car cette évolution ne constituera pas uniquement une opportunité mais aussi une menace de marginalisation du produit national.

2) Les cinq forces de porter

a-Définition :

Technique d'analyse de marché qui consiste à décrirel'environnement concurrentiel d'une entreprise ou d'un produit à travers cinq domaines de compétitivité :

• La rivalité avec les concurrents actuels
• La menace de nouveaux entrants
• La menace de produits de substitution
• Le pouvoir de négociation des clients
• Le pouvoir de négociation des fournisseurs

b- analyse les 5 forces concurrentiels du...
tracking img