Mariage de figaro,

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1712 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Dans le premier acte du Mariage de Figaro, comédie de Beaumarchais jouée pour la première fois en 1784, le spectateur découvre une partie de l'exposition : Figaro, le valet du compte Almaviva doit épouser Suzanne, la camériste de la Comtesse, mais le Comte est bien décider à faire épouser ce projet, en faisant de Suzanne sa maîtresse : outre le fait de tromper sa femme, le Comteremet également en cause ses engagements passés en voulant rétablir pour sa servante un droit de cuissage qu'il avait aboli à l'occasion de son mariage.
Au début de l'acte II, où se situe le passage que nous allons étudier, nous retrouvons ainsi Suzanne exposant à sa maîtresse la situation qui s'est mise en place à l'acte I. C'est l'occasion pour le spectateur de découvrir pour la première fois, defaçon détaillée le personnage de la Comtesse. Et c'est surtout l'opportunité pour Beaumarchais de camper pour la première fois un duo féminin qui, face à l'adversité, va jouer un rôle essentiel dans le reste de l'action.

LECTURE

ANNONCE DES AXES
I- Puisque le début de l'acte II poursuit les scènes d'exposition développées à l'acte I, nous verrons dans un premier temps ce que cette scènenous apprend sur le nouveau couple maître/valet au féminin qui apparaît pour la première fois ici.
II- Puis nous verrons ensuite que cette page est aussi l'occasion de nous dresser, tout en délicatesse, un beau portrait de femme : celui d'une Comtesse blessée et tourmentée par l'amour.

ETUDE
I- LA CONSTITUTION D'UN NOUVEAU COUPLE MAITRE/VALET AU FEMININ
A. Le pendant féminin d'un couplemaître valet traditionnel
1- Des relations a priori conventionnelles : supériorité hiérarchique de la Comtesse sur Suzanne
Jeu du tutoiement/vouvoiement

Désignations qu'utilise Suzanne et qui montrent bien son infériorité sociale :
- "Madame" (l. 3)
- "Monseigneur" (l. 5), "sa servante" (l. 6) pour se désigner
- Rectification / interrogation de la Comtesse (l. 4) : le Comte ne veut pasla séduire, ce qui serait la mettre au même rang ; il "n'y met pas tant de façons" et veut "l'acheter" (l. 6-7) = montre bien la conscience de son statut

C'est toujours la Comtesse qui mène la conversation, qui pose les questions, Suzanne ne faisant qu'y répondre : on voit qui dirige :
- Impératif "conte-moi" (l. 2)
- Repérer les différentes questions
- C'est la Comtesse qui réoriente laconversation après la parenthèse concernant le page : cf. points de suspensions qui équivalent à un ordre de parler : "mon époux à fini par te dire ?…" (l. 28-29)
2- En //, Suzanne apparaît comme un personnage de soubrette traditionnelle : fidèle à sa maîtresse, mais sachant garder la spontanéité et l'espièglerie de son rôle.
Quand elle rapporte la scène qui s'est déroulée avec Chérubin, elleapparaît comme le messager fidèle de sa maîtresse :
- Elle montre son accord avec sa maîtresse : "C'est ce que j'ai dit " (l. 12), de même, elle montre comment, par fidélité pour la Comtesse, elle a voulu enlever le ruban à Chérubin : "J'ai voulu le lui ôter" (l. 20)

En même temps que cette fidélité inébranlable, elle ne se départit cependant pas d'une certaine espièglerie qui caractérisetraditionnellement au théâtre les emplois de serviteurs : voir comment elle rapporte l'épisode avec Chérubin, dramatisant avec malice la situation pour mieux aiguiser les sentiments de la Comtesse.

- Le point d'exclamation + phrase nominale qui ne donnent que plus de force à l'admiration de Chérubin pour la Comtesse (l. 12-13)
- Exagération de l'action : "c'était un lion ; ses yeux brillaient" (l.20-21) ; elle ne retient volontairement que les propos susceptibles de toucher la Comtesse : "Tu ne l'auras qu'avec ma vie" (l. 21).
- En même temps, elle montre ironiquement qu'elle n'est pas dupe de ce petit jeu : "en forçant sa petite voix douce et grêle" (l. 23) = contraste ironiquement avec l'évocation du lion !
TRANSITION
Une relation maîtresse/servant qui a priori se situe sur un...
tracking img