Mariage gay

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1585 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FRANÇAIS LANGUE MATERNELLE

COMPRÉHENSION EN LECTURE ET EN ÉCOUTE

FRA 5143 - 3

RENDEMENT A

CAHIER DE L'ÉLÈVE

NOM :

NOM DE L’ENSEIGNANT :

DATE DE PASSATION :

HEURE D'ENTRÉE: HEURE DE SORTIE:

_______ / 100
Mars 2006
Durée : 3 heures
Activité préparée en janvier 2004 par Josée Lalonde de la Commission scolaire de laVallée-des-Tisserands

CONSIGNES

Durée : 3 heures

1. Veuillez noter que la partie du rendement en compréhension comporte deux volets : lecture et écoute. Planifiez votre temps de manière à consacrer environ une heure à la compréhension en écoute.

2. Prenez connaissance du questionnaire en portant une attention particulière aux verbes de comportement avant de lire le texte.

3. Notezque vous avez intérêt à annoter le texte.

4. Prenez connaissance du questionnaire de la partie écoute avant de mettre l’appareil en marche afin d’écouter les consignes et le message.

5. Une page est prévue pour faciliter la prise de vos notes.
En tout temps vous pouvez demander du papier de brouillon.

6. Orthographiez correctement les mots employés et appliquez les règles del'orthographe grammaticale correspondant aux phrases que vous construisez. Un total de 5% des points sera alloué pour le respect des règles du fonctionnement de la langue dans la formulation des réponses.

7. L'utilisation du dictionnaire usuel de la langue française, d'une grammaire et d'un ouvrage sur la conjugaison est permise.

8. Remettez le cahier à la personne responsable à la fin de cerendement.

Mariage homosexuel - L’enfer de l’intolérance

L’intervention du Vatican afin d’empêcher la pleine égalité des personnes homosexuelles en matière de mariage civil rappelle l’époque de l’Inquisition. Heureusement, la dissidence n’est plus punie de mort violente, mais d’une prétendue damnation en enfer.

Contrairement au Vatican, rappelons-le, notre pays est unedémocratie où l’Église et l’État ont été judicieusement séparés. De surcroît, le pluralisme ethnique et religieux tout comme la diversité sexuelle et sociale sont ici considérés comme des acquis précieux, dont nous sommes fiers. Malgré ses nombreux voyages, le pape semble peu habitué à un tel contexte. Il est aussi mal conseillé en ce qui concerne les raisons qu’il invoque pour lancer sa navrante croisade.D’abord, nos parlementaires s’apprêtent à faire évoluer la notion de mariage civil : le mariage religieux n’est pas du tout concerné par cela et l’Église n’a donc pas à se sentir menacée. Ensuite, il est erroné de prétendre que « l’expérience » montre que les enfants élevés par des couples de même sexe en souffriront. La recherche en ce domaine prouve plutôt le contraire. C’esttoujours, toutes proportions gardées, dans des familles dites traditionnelles que les enfants sont hélas le plus susceptibles d’être victimes de violences morales, physiques et sexuelles.

Affirmer, en plus, que les personnes homosexuelles auraient un « manque » préjudiciable dans l’expérience de la maternité et de la paternité est tout aussi fautif : nombre d’entre elles ont des enfantsd’unions antérieures avec des personnes de l’autre sexe. D’ailleurs, s’il fallait appliquer à la lettre une telle logique, aucun couple ne serait autorisé par l’Église à avoir un premier enfant : l’expérience parentale s’acquiert et doit bien débuter quelque part.

En ce qui concerne « l’état de faiblesse » des enfants qui amène l’Église à se dire inquiète de leur bien-être, la haute hiérarchiecatholique devrait balayer devant sa propre porte.

N’a-t-elle pas laissé perdurer durant des décennies les drames des enfants de Duplessis, des garçons d’Huberdeau et tant d’autres scandales qui éclatent encore aujourd’hui? Beaucoup de ces victimes d’agressions physiques et sexuelles répétées attendent encore des excuses et des dédommagements décents pour leur vie saccagée dans les...
tracking img