Marin marais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (957 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Marin Marais :
Marin Marais est un compositeur français né en 1656 .Son père était cordonnier et la fabrication de chaussures tenait alors de l’entreprise familiale - l’oncle de Marais étaitégalement savetier et son frère Louis allait le devenir. Mais pour le bonheur de l’histoire de la musique, la famille Marais comptait également un oncle plus haut placé, qui se prénommait aussi Louis,portait le titre de Docteur en Théologie à la Faculté de Paris et officiait comme prêtre à l’église Saint-Germain-L'auxerrois, l’une des églises les plus riches de Paris. Cet oncle obtint pour son jeuneneveu surdoué, une place à l’école de l’église où il entra en 1667. L’enfant de 10 ans était logé et nourri et on lui enseignait la musique. Sa participation à un chœur faisait partie du programmed’études, ainsi que le choix d’un instrument - clavecin, orgue, luth ou viole. La pratique d’un instrument musical était cruciale pour que les garçons puissent continuer à étudier la musique lorsque leurs voixmuaient. Parmi les professeurs de Marais, citons Michel-Richard de Lalande qui devint également un compositeur de renom. De nos jours, les visiteurs peuvent voir dans cette église une plaque en sonhonneur. Marais quitta l’école six ans plus tard, se sentant une vocation pour la viole ; des archives indiquent qu’il devint bientôt l’élève du professeur de viole le plus éminent de Paris à l’époque,connu sous le nom de Monsieur de Sainte-Colombe.
La viole a toujours été fort appréciée en France. Le peu qui peut être glané dans les archives semble nous mener à la conclusion que M. deSainte-Colombe « célèbre pour la viole » était un certain Jean de Sainte Colombe.
Les quelques manuscrits de Marais, datant de ses débuts, qui ont récemment été mis en lumière, sont remarquables. Ces morceauxprésentent souvent des « coups d’archet diaboliques », c’est-à-dire des « furies » rapides de coups d’archet séparés où la coordination de l’archet et du doigté relève de la prouesse d’un...
tracking img