Marivaux, commentaire de l-acte i

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (824 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Perspectives sur l’ensemble de l’acte I
Quels sont les enjeux dramaturgiques de l’acte I ? Quel est le rythme de la pièce ? Comment l’action s’articule-t-elle ? Quels sont les effets obtenus par lacomposition ?
L’ensemble de l’acte I, comme l’ensemble de la pièce, est marqué par une présence du théâtre dans le théâtre, du jeu dans le jeu. La scène initiale affirme par la bouche de Silvia quela société est un théâtre où les maris portent un masque et jouent la comédie. Non contente de le dire, Silvia met en scène son discours pour un public limité mais critique : Lisette. Silvia nonplus n’échappe pas au masque et à la représentation. Le double travestissement initial avec Mario et Orgon pour spectateurs amusés, implique un théâtralisation contagieuse. Lisette dans la scène 2s’entraîne à jouer le rôle de Silvia ; Silvia et Dorante dans la scène 6 sont les comédiens de Mario et Orgon qui les incitent à jouer les valets selon les codes attendus. Mario lui-même endosse le rôle durival pour pimenter encore l’intrigue.
Cela pourrait avoir des conséquences sur les intentions de la pièce, sur les motifs à retenir :
- Révélation du théâtre social et du théâtre amoureux. Mise enlumière du jeu et de l’artifice dans la relation.
- Plaisir contagieux du jeu, glissement du personnage vers un autre au point de s’interroger sur la légitimité et la validité des identités.
-Apologie du théâtre, de la parole théâtrale comme instrument de révélation
La pièce est courte, soit. Mais ce n ’est pas la brièveté qui assure le rythme. Si l’on observe la composition de l’acte I, ondécouvre l’art du dramaturge : tout est agencé pour assurer la vitesse et l’accélération des mécanismes. Notamment parce que certaines scènes, sous l’apparence des préparatifs, sont déjà animées par lemécanisme de la duperie. Dans la scène 2, Silvia, Mario et le public en savent moins qu’Orgon, qui s’amuse déjà des initiatives de sa fille. Lorsque celui-ci parle à son fils, il énonce le premier...
tracking img