Marivaux

Pages: 2 (272 mots) Publié le: 10 janvier 2010
Les préjugés contre l’amour
Ce premier thème est donc l’amour contre les préjugés sociaux, nous allons parler de Lisette et Arlequin, qui sonttout deux déguisés en maitre. Si nous récapitulons bien, Lisette est censée être Silvia, et Arlequin, Dorante. Le duo Silvia – Lisette ne sait pasque Dorante et Arlequin ont eux aussi changé de rôle, et le duo Dorante – Arlequin ne sait pas non plus pour Silvia et Lisette. Donc, si Lisette estSilvia, et Arlequin est Dorante, Silvia tombe amoureuse d’Arlequin en pensant que c’est Dorante, et pareil pour Arlequin. Ici, les deux genss’aiment, malgré leur fausse classe sociale, Silvia tombe amoureuse de Dorante, en croyant qu’elle aime un valet, elle ne veut pas épouser un valet, elledit même « Je ne te hais, ni ne t’aime, ni ne t’aimerai à moins que l’esprit ne me tourne, voilà mes dispositions, ma raison ne m’en permet pointd’autres » (II, 9). Pourtant, elle dit aussi « Quoi, parce que je suis équitable, que je veux qu’on ne nuise à personne, que je veux sauver undomestique du tort qu’on peut lui faire, on dit que j’ai des emportements… » (II, 11), en prenant la défense de Dorante. Mais à la fin, lorsque les rôlessont dévoilés, Silvia est très rassurée, car elle ne se voyait pas épouser un valet, malgré l’amour, elle saura donc que son bien aimé est de lamême classe sociale qu’elle. Et pareil pour les valets. Tout se termine bien, les valets se marient entre eux, et les maitres entre eux.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Marivaux
  • Marivaux
  • Marivaux
  • marivaux
  • Marivaux
  • Marivaux
  • Marivaux
  • Marivaux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !