Marivaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (737 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MARIVAUX

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux naît à Paris le 4 février 1688.
Issu d’une famille de noblesse de robe, il reçoit une éducation classique. Il habite tout d’abord en Auvergne, puisil revient à Paris et s’inscrit à la faculté de droit en 1710 dans l’intention de devenir avocat et de succéder à son père comme fonctionnaire royal. Mais Marivaux semble prendre plus d'intérêt à lalittérature qu'au droit. Il fréquente alors les milieux artistiques et intellectuels, et intègre le salon de Mme de Lambert où Grâce au soutien de ce dernier, publie en 1712 sa première comédie envers, Le Père prudent et équitable ou Crispin l'heureux fourbe (1712) ainsi que son premier roman, Les Effets surprenants de la sympathie (1713).
Il rejoint le groupe des Modernes dans la rédaction dujournal Le Nouveau Mercure (1717).
Grace à la rédaction de nombreux articles de journaux, Marivaux devient célèbre dans les milieux cultivés parisiens. Au début de sa carrière d’écrivain, il épouseColombe Bologne, la riche fille d’un avocat « conseiller du roi » lui apportant une dot qui partira en fumée dans la banqueroute du financier Law en 1720. Ruiné, la succession de son père lui est alorsrefusée. Cherchant sa voie, il décide de devenir un homme de lettres professionnel.
Il opte pour la carrière théâtrale mais l’échec de la tragédie Annibal (1720) le pousse à renoncer aux œuvrestragiques au profit des pièces comiques où il y privilégie l'amour comme ressort. On peut voir en Marivaux un utopiste, qui utilise le théâtre comme un lieu d'expérimentation sociale (l'Ile des Esclaves(1725) où maîtres et serviteurs échangent leurs rôles, ou encore La Colonie où les femmes veulent établir une république).
Il poursuit sa carrière, conservant ses habitudes mondaines. Il crée sonpropre journal, Le Spectateur français (1721), puis L’Indigent philosophe (1727) et Le Cabinet du philosophe (1734), avant de revenir au Mercure (1751-1758). Et, tandis qu'il continue son œuvre de...
tracking img