Marketing bases

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3574 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PRINCIPES DU Marketing

Quelques slides essentiels du Document de cours n°1

Définitions et introduction des principes dominants du marketing en connexion avec les préoccupations des industriels

(la version détaillée est sous version papier)

La diffusion de ce document est strictement réservée à l’usage de l’Institut Supérieur de Technologie et Management (Chambre de Commerce etd’Industrie de Paris). Il ne peut être reproduit sans son autorisation.

Reproduction des transparents

I Réflexions dans le champ du marketing de l’innovation

1. Le marketing, discipline des sciences de gestion

➢ Le marketing, comme la gestion de production ou la gestion des ressources humaines, est une sous-discipline des sciences de gestion.

➢ Il existe des recoupements entre scienceséconomiques et sciences de gestion.

➢ L’économie industrielle propose une problématique de l’efficacité des firmes, des marchés et de la vigueur de la concurrence.

➢ Cette problématique croise bien une des préoccupations des marketeurs.

➢ la préoccupation dominante des industriels, celle d’accéder au marché, trouve des réponses dans les recherches menées en gestion de projet (d’un produit endéveloppement) et en gestion de production.

➢ le produit, variable centrale d’accès au marché, est constitutif de l’organisation de l’entreprise, en orientant fortement les choix en termes de structures et de technologie.

2. Une entreprise n’existe que par la demande qui peut être directe ou dérivée

➢ Directe: en fonction du revenu qu’il reçoit, un individu dirige sa demande vers des biensde grande consommation (du chocolat, des schampoings, etc) et des biens semi-durables (automobile, équipements ménagers, équipements dans le multi média, etc)...

➢ dérivée : les entreprises, pour la conception ou la production d’un bien final, adressent une demande de biens d’équipements ou de biens intermédiaires qui dépend de la demande finale qui leur est adressée.

➢ Dynamique de filièrede production croisée avec une dynamique de concurrence

3. La vie d’une entreprise est déterminée par le produit qu’elle conçoit, produit et vend :

➢ trois sphères d’activité essentielles, concevoir, produire et vendre.
➢ Le marketing, fonction transversale.

4. Le marketing fonde sa démarche sur les réalités de la demande et commence par l’analyse des besoins du consommateur

- Lemarketing est inséparable d’une orientation vers la satisfaction des besoins des consommateurs.

- C’est le client qu’il faut considerer avant de penser produit.

- Idéalement, le marketing est une préoccupation qui mobilise l’ensemble de l’entreprise.

Finalement, le marketing est/n’est pas

|EST (ou implique) |N’EST PAS (ou du moinspas seulement) |
|Un état d’esprit |Commercialisation |
|Une connaissance préalable de la clientèle |Vente |
|La mise en œuvre de moyens scientifiques destinés à mieux connaître la|Etude de marché |
|clientèle |Publicité |
|La cohérence et la planification des actions destinées à conquérir la | |
|clientèle| |

Source : Benoun (1999), ESCP-EAP

|Une fonction qui contribue à l’intégralité de la politique de l’entreprise, | |
|qui traverse et met en interaction l’ensemble des fonctions essentielles de | |...
tracking img