Marketing confiserie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 87 (21607 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marché de la confiserie

[pic]

Sommaire

Introduction

Historique 

L’OFFRE

Toutes les sortes de bonbons

La carte de France des bonbons

Segmentation des marchés

Définition

Structure de la segmentation

Les différentes positions sur le marché de la confiserie 

Définition du positionnement

Lesdifférentes marques ou groupes sur le marché de la confiserie de sucre

Quelques chiffres sur ce segment

Les différents segments

Le segment sachet

Le segment des gommes

Le segment de la confiserie de poche

La distribution 

Les circuits de distribution

Synthèse…

Les politiques des différentes entreprises (les principales)

Les politiques decommunication

Les politiques de distribution

Les politiques de prix

LA DEMANDE

Qu'est-ce que la demande ?

Définition

La variation de la demande

L’aspect quantitatif de la demande sur le marché du bonbon

Les bonbons de quel marché s’agit-il ?

Définition

Le marché générique

Le marché spécifique

La demande actuelle et potentielle de la consommation desucreries

L’aspect qualitatif de la demande sur le marché du bonbon

Les déterminants du comportement d’achat

Les motivations

Le style de vie

Les moyens de communication des bonbons

La segmentation du marché

Qu'est-ce que la segmentation ?

Définition

La segmentation par âge

Le degré de maturité du segment

Typologie

Définition

L’échelle des goûtsLes mobiles d’achat et de consommation

La méthode SONCAS

Les objections législatives et personnelles

L’achat et ses intervenants

Les personnalités intervenantes dans l’acte d’achat

L’acte d’achat

LA CONCURRENCE

Définition

La concurrence sur le marché de la confiserie de sucre

La concurrence directe

La concurrence indirecteLes environnements

L’environnement législatif

L’environnement socio-économique

Illustration

Conclusion et bibliographie

Introduction

Dans ce dossier, nous allons vous présenter l’intégralité du marché du chewing-gum.
Le chewing-gum depuis cette dernière décennie a su séduire toutes les générations « de 7 à 77 ans ».
Du fait de la grande diversité qu’il a acquisedepuis ses dernières années. Cependant le chewing-gum dispose d’une histoire tout à son honneur. Bien qu’aujourd’hui la concurrence se fait rude sur ce marché.

[pic]
Les chewing-gums
« Mâcher, une pulsion universelle vieille comme le monde !»

La consommation de chewing-gum remonte à des époques très lointaines :
- 400 ans av. J.-C., les Grecs mâchaient déjà de la résine,
- Les Indiensd’Amazonie chiquaient des boulettes de tabac,
- Puis dés 1560, le tabac fut importé en Europe et les Européens adoptèrent cette habitude,
- Dans les Andes, c’est la chique de coca, extraite du Kolatier (arbuste péruvien) qui était consommée,
- En Inde, les habitudes perdurent : la population mâche toujours du bétel...

La naissance du chewing-gum

Le chewing-gum naît en Amérique : Le “TRESOR DEMEXICO”

• 1869, Antonio Lopez de SANTA ANNA, général mexicain, est chassé de son pays par la révolution.
- Arrivée à New York avec son « Trésor de Mexico » : 250 kgs de sève séchée de sapotier (substance brun foncé) appelée le chicle. L’objectif de Santa Anna, déjà friand de cette gomme naturelle, est d’en faire un substitut au caoutchouc.
• Il charge Thomas ADAMS de négocier le chicle qui,finalement, s’avère impropre
à remplacer le caoutchouc.
- Après le retour du général dans son pays, ADAMS conserve le stock et le revend en pharmacie à un coût inférieur à la paraffine… C’est un succès !!!
• Création de l’Adams New York Chewing-gum : ADAMS investit 55 dollars pour reconstituer son stock et louer un terrain où il installe son atelier.

D’autres pionniers tentent d’améliorer...
tracking img