Marketing de luxe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Marketing de luxe
[pic]

Khadija El abid 2179
Soukaina El wafi 2248
Ibtissame El mouttaqi 2214
Mehdi Dijane 2269
Plan

1. Le marché du luxe

1. Présentation

❖ Le luxe en général❖ Son marché
❖ Ses produits

2. Paradoxes

❖ Paradoxe de la communication
❖ Paradoxe de la demande
❖ Paradoxe du prix
❖ Paradoxe de la distribution
❖ Paradoxe du produit

2. Les différentes stratégies de marketing

1. Le marketing intuitif
2. Le marketing élaboré
3. Le marketing scientifique

3. Louis Vuitton Moët Hennessy

1.Présentation

❖ Missions et valeurs du groupe

2. Marketing Mix de Louis Vuitton

❖ Produits
❖ Communication
❖ Distribution
❖ Prix

Le marché du luxe s’est considérablement démocratisé au cours des vingt dernières années. Jadis réservés aux « happy few » (quelques privilégiés), les produits et services de luxe sont progressivement devenusaccessibles pour tous, et pour certains d’entre eux (parfums et eaux de toilette, accessoires de mode), désormais achetés et consommés, ne serait-ce qu’occasionnellement, par le plus grand nombre.

Il est donc normal que le marketing de luxe évolue avec celui-ci. Mais l’originalité de certains aspects du marché du luxe, remet en cause quelques principes de base du marketing qui nous laisseperplexes sur la stratégie marketing à adopter.

Nous verrons donc le marché du luxe en général ainsi que les paradoxes qui empêchent la mise en place d’un marketing de base. Et nous finirons par analyser le cas concret du groupe LVMH et ses choix marketing

1. Le marché du luxe :
1. Présentation

Pour avoir une définition du luxe et de ses caractéristiquesassez complète, il faut d’abord aborder ce thème sous quatre approches différentes :

Une 1ère approche peut être d’utiliser des critères tels que la rareté, le prix, la sensualité, la création, le sens du détail, l’ancienneté, la qualité mais aussi l’imaginaire. Dans ce secteur, comme dans les autres, il existe des marques fortes et d’autres qui le sont moins.

Une 2nde approcheconsiste à différencier le luxe du haut de gamme avec des critères tels que le travail artisanal, le prix. Toutefois, là encore, la frontière est floue et les critères inopérants.

Une 3ème approche consiste à hiérarchiser en différenciant « luxe inaccessible », « luxe intermédiaire » et « luxe accessible ».

Et une 4ème approche, de nature historique, définit trois stratessuperposées :

• Luxe classique :
né en Europe, 18ième et surtout 19ième, dominé par l’objet (Hermès).
• Luxe moderne :
né en Europe et aux Etats-Unis, début du 20ième, dominé par le créateur (Chanel).
• Luxe contemporain :
né aux Etats-Unis, années 70, dominé par les médias (Ralph Lauren).▪ Son marché :

Le marché des produits de luxe compte 20.000 entreprises à travers le monde, et emploie plus de 125.000 personnes. Il est caractérisé par des produits de haute qualité, un marché très ciblé et de faible diffusion de ses produits. Cependant, cette faible diffusion est compensée par le prix très élevé de ceux-ci. Ainsi en 2003, les grands groupes du marchémondial du luxe ont réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 90 milliards d’euros hors taxes.
Ce marché a connu une forte croissance de 1996 à 2000, par la suite il a eu tendance à s’essouffler. Mais il est entré dans un nouveau cycle de croissance qui ne cesse de gagner en vigueur.

▪ Ses produits :

Les différents objets de luxe présents sur le marché sont les produits de...
tracking img