Marketing du luxe revue de presse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juillet 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Marketing du luxe
Revue de presse

Les sujets abordés
I. Le marché du cachemire

II. L’alliance luxe et art

III. Le packaging

IV. Flash info

Le marché du cachemire

I.

Un engouement mondial

II. Les problèmes liés à ce marché III. Les solutions adoptées et envisagées

I. Un engouement mondial
Chanel rachète la manufacture Barrie Knitwear
Collaboration depuis 25 ans.Fabrication des cardigans bicolores. célèbres

Division du Groupe Dawson international qui est placé en redressement judiciaire.

Pour quelles raisons Chanel rachète Barrie Knitwear?

Continuer à travailler avec des personnes dotées de compétences extraordinaires. Affirmer sa position sur le marché du cachemire. Continuer sa logique d’achat.

Cashmere World
25 au 27 septembre 2012:Cinquième édition du salon dédié au cachemire Véritable succès: -215 entreprises -2000 professionnels Echange entre professionnels Nouvelles tendances et innovations technologiques Conférences

Exemplaire
Nouvelle marque de pull en cachemire de très grande qualité. Fondée par Louis Leboiteux et Jean-Victor Meyers. Un vrai concept et cible précise: jeune homme aimant la mode.

II. Lesproblèmes liés à ce marché
Origine des problèmes: la démocratisation
Suppression des quotas d'importation d'habillement au milieu des années 1980. Constitution d’une filière industrielle: Éric Bompard & Erdos.
Division des prix par trois.

Organisation verticale: élevage, tissage, produit fini
Accélération de la production.

Problèmes écologiques
Elevage intensif: 40 millions de chèvre 2700tonnes de cachemire Problème de désertification: - Surpâturage - Stérilisation les sols - Agrandissement désert -Disparition des rivières Chine: chèvres misent sous des courants d’air glacé pour que la laine pousse plus vite.

Problèmes sociaux
Bouleversement du style de vie des mongols: Intensification des construction urbaines Intensification industrielle Intensification des automobiles

III.Les solutions adoptées et envisagées
Les solutions adoptées
la fondation française Humus & AVSF (Agronomes et vétérinaires sans frontières): créer une filière durable et équitable. Travail d’approche et de pédagogie auprès des maisons de luxe françaises et italiennes. Le gouvernement de Mongolie : pâturages en jachère.

Les solutions envisagées
Mesures incitant à la limite de la taille destroupeaux.

Education aux soins et travail sur la santé animale.

Meilleure pâturages.

gestion

des

L’alliance du luxe et de l’art
I. Acteurs majeurs du concept luxe-art II. Mettre en avant les valeurs du luxe français

III.L’art en tant que légitimité culturelle

I. Deux acteurs majeur du concept luxe-art

La fondation Cartier pour l’art contemporain

Le Comité Colbert pourqui il est important de lier la culture et l’art, aux grandes maisons de luxe françaises

II. Mettre en avant les valeurs du luxe français
En exposant des œuvres d’artistes indépendants des marques.

Instaurer un dialogue harmonieux entre histoire, patrimoine et savoir-faire, mais aussi créativité et modernité.

Le cas du germain

parcours

St

« L’art contemporain s’invite à Stgermain »

10ème édition du parcours germain en partenariat avec la FIAC.

St

Des artistes exposent des œuvres originales dans les prestigieuses enseignes du quartier emblématique de Saint-Germaindes-Prés.

Affinités entre les maisons de luxe et les artistes engagés dans un même processus créatif.

Claude Levèque chez Louis Vuitton

Susan Bernard chez Ralph Lauren
Nathalie Bouttéchez Gérard Darel Claire Chesnier chez Agnès B

Philippe Tourriol chez Salvatore Ferragamo
Vincent Beaurin chez Kenzo Tsuyu chez Annick Goutal

III. L’art en tant que légitimité culturelle
Un outil marketing indispensable.
Les principaux objectifs : Soigner leur image Célébrer leur patrimoine en hissant leurs pièces iconiques au rang d’œuvres d’art Consolider le prestige de leurs marques...