Marketing enfants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1889 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MARKETING DES PRODUITS DE L'ENFANT

[pic]
SOMMAIRE

Introduction: Le marché des produits de l'enfant
en quelques chiffres p 1

Chap I Comprendre le comportement de l'enfant p 3

I Développement de l'enfant et traitement de l'information p 3

1 Les étapes du développement p 3
2 Traitement et mémorisation de l'information p 4

II Socialisation :influences des groupes d'appartenance p 7

1 La famille p 7
2 L'école p 8
3 les pairs p 9

INTRODUCTION LE MARCHE DES PRODUITS DE L'ENFANT EN QUELQUES CHIFFRES

En France, le marché des produits de l'enfant représente 50 milliards d'Euros par an.
Ainsi, on peut comprendre pourquoi autant de personnes s'intéressent à ce marché, et sur les moyenspour le faire évoluer.

On peut décomposer ce marché en deux

➢ Le marché de prescription qui représente 47.5 Milliards d'Euros.

➢ Les achats directs, c'est-à-dire ceux qui sont financés par les enfants eux-mêmes.

Il faut noter qu'une étude a démontré qu'un enfant de moins de 12 ans, dépense en moyenne 250 Euros/an.

Les enfants de moins de 12 ans, même s'ilreprésente une part du marché, ne sont tous pas influençables.
En effet, les enfants de moins de 4 ans, ne peuvent pas être influencés pour la simple raison qu'ils ne consomment pas.
Seuls les enfants de 4 à 12 ans sont des cibles pour le marketing.

On va distinguer 3 étapes chez l'enfant :

➢ Les enfants de 4 à 6 ans

Ce sont les enfants qui sont encore dépendants de leursparents. Il est donc très difficile d'influencer leurs comportements, à moins de convaincre les parents.

➢ Les enfants de 7 à 10 ans

Les enfants gagnent en autonomie, veulent être considérés comme des "grands", et vont donc être très curieux.
C'est l'âge du zapping, si aujourd'hui ils aiment un produit, ils risquent d'en changer demain.
Il est très difficile de les fidéliser.➢ Les enfants de 11 ans et plus

C'est la pré adolescence, les enfants veulent ressembler aux adolescents en les imitant, ce qui passe par des codes vestimentaires, musicaux pour appartenir à une tribu.

La question est de réfléchir aux méthodes à utiliser avec les enfants pour les fidéliser.

I COMPRENDRE LE COMPORTEMENT DE L'ENFANT

I Le développement de l'enfant et letraitement de l'information

1 Les étapes du développement

Même si les travaux des psychologiques ne sont pas tous unanimes, on va essayer de déterminer le processus de développement de l'enfant.

L'étape sensorie-moteurs (18-24 mois)

L'enfant développe ses sens; il va gagner en autonomie de déplacement.
Toutefois, il va être impossible d'influencer son comportement, sinon celui deses parents.

L'étape pré-opératoire (2-6 ans)

L'enfant va développer des capacités symboliques : il est capable de conceptualiser (il fait le lien entre un dessin et un objet réel), mais n'a pas de perception projective des choses. En effet, il ne peut pas s'imaginer dans l'avenir.

L'étape de l'opératoire concret (6-10 ans)

L'enfant va pouvoir réaliser des choses complexes :lire, compter…
Il est capable de conceptualiser concrètement, et donc de se projeter dans l'avenir et dans l'abstrait.
Il peut donc s'imaginer avec l'objet de son désir.
Il est capable d'intégrer des informations et des éléments, et de les comparer entre eux.
Il peut donc faire des choix entre plusieurs produits.
De plus, il commence à intégrer la notion d'argent et donc petit à petitla notion de prix.

Il s'agit donc d'une cible particulièrement pour le marketing.

L'étape de la pensée opératoire formelle (11 ans et plus)

L'enfant est capable d'avoir une pensée abstraite, de tirer profit des expériences passées.
Il peut donc sélectionner plus rapidement les produits.

Même si l'age de l'enfant influence son comportement, ce n'est pas le seul critère à...
tracking img