Marketing interculturel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marketing interculturel

Définition :

La définition la plus commune du marketing interculturel se concentre souvent sur les différents styles de communication parmi les membres de différentes cultures.
Mais dans un sens strictement Marketing, que veut-on dire par Marketing Interculturel ? Est-ce que le Marketing international et le Marketing interculturel ne sont- ils pas là mêmechose ?
On pourrait argumenter sur le fait qu’avec la mondialisation du produit et des médias le marketing international est du marketing interculturel .Mais la réalité est bien plus complexe

Mondialisation et Interculturalité
La première étape dans le Marketing interculturel est de reconnaître qu’aucune culture n’est supérieure à une autre ; il n’y a pas de place pour l’ethnocentrismedans le 21ème siècle concernant les pratiques du Marketing. LA mondialisation est un processus inévitable, de même pour l’Interculturalité. D’un côté, le monde gagne en homogénéité ; les distinctions entre les marchés internationaux tendent à disparaître. Nous pouvons même aller jusqu’à affirmer que le Marketing est une discipline mondiale. Cependant, de l’autre côté, les différences entre lesnations, régions et groupes ethniques en termes de facteurs culturels sont difficiles à distinguer mais les revendications aux appartenances identitaires se font beaucoup plus pesantes.

Le respect des différences

L’objectif des spécialistes du Marketing est de savoir comment traduire une différence culturelle en stratégie Marketing interculturelle efficace ; la transformer en pland’action directe. Comment les prestations à fournir diffèreront d’un pays à un autre ? Comment doit évoluer le design d’un site Internet ?
Deux théories à propos des différences culturelles peuvent être soulignées. Geert Hofstede et Edward T. Hall nous présentent leurs théories qui datent certes de quelques décennies déjà, mais les critères utilisés lors de la comparaison des cultures sont toujoursvalables
Le contrôle de l’incertitude ;
- L’individualisme et le collectivisme
Masculinité et Féminité ;
- La distance hiérarchique ;
De ces théories, deux conclusions en ressortent :
Les cultures ne convergent pas. Les prédictions de convergence des marchés culturellement différents dans un « monde à culture unique » qui faciliteraient lastandardisation d’un marketing global s’est avéré être une illusion. Trop de facteurs culturels existent encore et constituent des contraintes au Marketing International qui doivent être traitées en utilisant diverses stratégies d’adaptation à l’échelle locale.
Les produits locaux préférés. L’effet « made in » et la provenance de la plupart des produits demeure un facteur d’achat. L’identité locale desproduits à toute son importance, c’est pourquoi les entreprises relocalisent leurs productions afin de communiquer sur leur proximité

A partir de la on peut dire que le marketing interculturel est une branche du marketing tout court

C’est l’adaptation du Marketing international à l’échelle locale. Il prend en compte les différences culturelles lors de la planification des campagnesMarketing et média ; c’est un équilibre entre le local et le global mais aussi la mise en œuvre de stratégies qui respectent les différences tout en cherchant à unifier le message véhiculé par la marque.

Il s’appui sur des études de marche spécifiques au sens des références linguistiques et culturelles et des consommateurs concernés
Sur la base de ses données il contribue a la définitionet l’implantation d’une politique de production approprié aux spécificités culturelles des marches par la distribution et la vente d’un produit ,d’une marque ,d’un service ,voire d’une société ,une d’une entreprise

Marketing international et marketing interculturel :

Chaque concept du marketing a ses objectifs et ses méthodologies propres :

| Marketing international...
tracking img