Marketing panzani

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mise en perspective des opportunités du marché

Brèves |
Place dans l’économie Les entreprises du secteur de la fabrication de pâtes alimentaires sont majoritairement implantées dans le sud de la France, principales zones de culture de blé dur. Panzani et Lustucru sont localisées en Rhône-Alpes et PACA. Ces deux régions employaient, à elles deux, plus de 55 % des effectifs du secteur en2002. En Alsace, trois entreprises subsistent : Heimburger, Thirion et Val Fleuri. La réglementationSeuls peuvent porter la dénomination de pâtes alimentaires les produits prêts à l’emploi culinaire, préparés sans pétrissage, sans fermentation, composés de semoule de blé dur, additionnés d’eau potable, soumis à des traitements physiques appropriés (laminage, séchage) qui leur donnent l’aspectd’usage.Le métierL’Insee répertorie la fabrication de pâtes alimentaires et de couscous sous le code NAF 158M. Cette classe comprend l’élaboration de pâtes alimentaires, fraîches ou non, cuites ou farcies, ainsi que la fabrication de couscous, y compris garnis. Dans ce dossier, nous n’abordons que les pâtes sèches, fabriquées par trois entreprises alsaciennes. Économie et Commerce extérieur Le déficitcommercial de la France s’est dégradé en 2002, malgré une bonne tenue de l’activité des industriels à l’exportation. Augmentant de plus de 7 M Euros , il a dépassé le cap des 159 M Euros en 2002.Histoire et mythologiewww.cuisine-et-terroirs.com/histoirewww.lespates.free.fr : rubrique historique www.strass.contrast.free.fr/savoirfaire.htmlConsommation et évolution des marchésLa bonne tenue de laconsommation des ménages en pâtes alimentaires et en couscous a permis de relancer la production des industriels en 2002. Avec 7,5 kg consommés par an et par habitant, les pâtes sèches restent le féculent préféré des Français devant le riz (5,2 kg par habitant) et le blé (1,2 kg par habitant). 1,2 kg des 7,5 kg sont des pâtes aux oeufs. Leur valeur nutritionnelle, leur rapidité de préparation et leurfacilité de conservation font que les pâtes occupent une place de choix dans l’alimentation des Français. Parallèlement à la demande, les prix à la consommation ont évolué sur un rythme soutenu en 2002. Les distributeurs ont en effet répercuté la hausse de leurs coûts d’approvisionnement sur les prix de vente, restaurant ainsi leurs marges. Le blé durLa législation française est stricte. Lespâtes alimentaires ne sont fabriquées qu’avec du blé dur, alors qu’en Italie ou en Allemagne, il en existe au blé tendre. Le blé dur est préférable, notamment en raison d’un apport protéinique plus important. Ces protéines évitent à l’amidon de se diluer dans l’eau au moment de la cuisson et aux pâtes de devenir molles ou de se transformer en bouillie. La législation interdit l’usage de toutessubstances chimiques ou de colorants, même d’origine végétale. Les pâtes aux oeufs Un décret précise que «la dénomination pâtes alimentaires aux oeufs ne peut être utilisée que pour les pâtes contenant au minimum par kilogramme de semoule 140 g d’oeufs entiers ou de jaunes». Même les emballages sont réglementés : ils sont de 125 g, 250 g, 500 g ou 1 kg, voire d’un poids multiple du kg. Le tissu desentreprises L’industrie française des pâtes alimentaires comptait 28 entreprises de plus de 20 salariés en 2001. Elle est dominée par cinq entreprises employant plus de 250 salariés. Les effectifs ont diminué de 2 %, pour atteindre 3 553 salariés. Le chiffre d’affaires sectoriel a pour sa part augmenté de 7 %, synonyme d’amélioration de la productivité des entreprises et des salariés. Les pâtesalimentaires sèches et le couscous non préparé représentent 20 usines, 1 600 salariés et une production de 346 000 tonnes, dont 270 000 pour les pâtes (15 entreprises). Part à l’exportation : 13 % pour les pâtes (marché intérieur européen et pays tiers) et 22 % pour le couscous. La consommation totale représente 446 000 tonnes (dont 48 % de pâtes importées).  |

Panzani est la filiale française...
tracking img