Marketing territorial

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5396 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MARKETING SPECIFIQUES ISCAE A.U.: 2009-2010

LE MARKETING TERRITORIAL: PRINCIPES, DEMARCHE ET PRATIQUES.

BIBLIOGRAPHIE

Ouvrages de référence :

MEYRONIN, Benoît, « Le marketing territorial : Enjeux et pratiques », Broché, 23 mars 2009

HATEM, Fabrice, « Le marketing territorial : Principes, méthodes et pratiques », Broché, 15 novembre 2007.

Le marketing territorial au Maroc :CHAKOR, « Le marketing territorial au service de la bonne gouvernance locale », REMAD, 2004.

Sites web :

Site officiel du CRI de Tanger : www.investanger.ma

Blog de Vincent Gollain, spécialiste du marketing territorial : www.marketing-territorial.org

Travaux de recherche, thèse :

Le marketing territorial dans le développement et la modernisation des collectivités localesmarocaines

SOMMAIRE

INTRODUCTION

I- Le marketing stratégique des villes : Concepts et définitions

1- Le marketing : quelle application au territoire ? De quel marketing parle-t-on ?

2- Particularités du marketing territorial

II- La démarche du marketing stratégique des villes

1- Etablir son diagnostic

2- Définir ses choix stratégiques

3- Dresser son plan d’action

III-Marketing stratégique des villes appliqué à la ville de Tanger

1- Bref historique de la ville de Tanger

2- Potentiels de la ville de Tanger

3- Les orientations du marketing stratégique de la ville de Tanger

CONCLUSION

INTRODUCTION

La mondialisation de l’économie et l’ouverture des frontières offrent des opportunités de localisation de plus en plus larges aux entreprisesmultinationales. Celles-ci sélectionnent soigneusement les lieux d’implantation de leurs activités à travers le monde, en tenant compte de multiples critères tels que la taille du marché, les coûts de production, la qualité des ressources, la stabilité économique et sociale. Et leurs choix, qui concernent une fraction croissante de l’investissement et de l’emploi des pays d’accueil, jouent un rôlede plus en plus décisif dans les dynamiques locales de développement. D’où l’apparition d’une compétition entre les territoires pour l’attraction des entreprises.

Et donc d’un nouveau type de marché : celui de l’investissement international mobile. Avec sa demande (les projets des entreprises et leurs critères de localisation) et son offre (les territoires d’accueil et les ressourcesqu’ils peuvent offrir pour les attirer). Une compétition qui d’ailleurs ne concerne pas seulement les projets d’investissement productifs, mais touche également d’autres domaines : flux touristiques, investissements financiers et immobiliers, attraction des étudiants et des personnels qualifiés…

Pour affronter cette compétition, les institutions territoriales se sont progressivement dotées demoyens spécifiques, souvent regroupés au sein d’agences de promotion de l’investissement (API) en Europe et Centres régionaux d’investissement au Maroc.

Le mouvement fut initié dans les années 1950 par quelques Etats européens peu industrialisés et qui s’étaient tournés vers les entreprises étrangères pour assurer leur développement économique (Malte, Irlande…). Il s’est progressivementétendu à l’ensemble de l’Europe puis du monde, avec une accélération dans les années 1990 liée à la libéralisation des cadres juridiques et à la progression des flux d’IDE.

Aujourd’hui, pratiquement tous les pays du monde disposent d’une agence de promotion de l’investissement. Décentralisation aidant, les collectivités territoriales se sont également dotées d’outils de ce type : c’estnotamment le cas, en France ou au Maroc, pour pratiquement toutes les régions.

I- Le marketing stratégique des villes : Concepts et définitions

L’utilisation du terme marketing s’étend à tous les domaines, à toutes les activités. Le marketing n’est pas seulement « l’art de vendre » grâce à une campagne de publicité, mais il s’inscrit à toutes les étapes de la vie du produit.

1- Le...
tracking img