Marketing territorial

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 98 (24488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le projet de régionalisation peut constituer une avancée démocratique dans la perspective d'une gestion par les citoyens de leurs affaires locales, mais il se propose également de mettre en valeur une meilleure intégration de la région, et en particulier la région du Sahara au sud du Maroc.
cette conception de régionalisation doit se baser sur quatre volets fondamentaux à savoir :-Premièrement : l'attachement aux sacralités et aux constantes de la nation, notamment l'unité de l'Etat, de la nation et du territoire

-Deuxièmement : la régionalisation ne sera équilibrée et n'aura une portée nationale que si l'exploitation optimale par chaque région de ses atouts et potentialités propres, s'opère en corrélation et en concomitance avec la mise en place des mécanismes efficients desolidarité, incarnant la complémentarité et la cohésion interrégionales dans un Maroc uni.

-Troisièmement : la recherche de l'harmonisation et de l'équilibre, pour ce qui concerne les compétences et les moyens, ainsi que la prévention des interférences et des conflits de compétences entre les différentes collectivités locales, les autorités et les institutions.

-Quatrièmement : l'adoption d'unelarge déconcentration dont la mise en Œuvre effective est indispensable pour une régionalisation judicieuse, dans le cadre d'une gouvernance territoriale efficiente, fondée sur la corrélation et la convergence.
Les Régions entre Nations et Europe : l’Italie
Dominique Rivière
p. 19-30
Résumé | Plan | Texte | Bibliographie | Notes | Citation | Auteur
Résumés
Français English Italiano

Dansson discours le souverain Marocain a bien défini les frontières
de la régionalisation à la marocaine. En fait, le message royal trace
une feuille de route claire. Certes, l’autonomie est une forme de la
régionalisation, mais hormis la région du Sud du Maroc, la
régionalisation dans les autres régions ne va pas atteindre
l’autonomie. Pour les provinces du Sud la situation est différente car
LeMaroc a pris des engagements vis-à-vis de la communauté
internationale. il a mis sur la table une proposition d’autonomie.
Ceci dit au Maroc il y aura deux formes de régionalisation : Une
régionalisation très avancée, à travers l’autonomie dans la région du
Sahara et une régionalisation pour les autres régions qui ne va pas
atteindre l’autonomie. Ainsi, l’action de la Commission consultativeva porter essentiellement sur la deuxième forme de la régionalisation.
En fait, ni l’exemple espagnol ni celui allemand sont proches du
Maroc. En Espagne, la régionalisation se fonde sur l’autonomie alors
qu’au Maroc, l’autonomie ne sera appliquée que dans la région du
sahara au sud du Maroc. En Allemagne le contexte de cette République
diffère du Maroc. L’Allemagne est un Etat fédéral alorsque le Maroc
est un Etat unitaire. La régionalisation au Maroc sera proche du
modèle italien car La nature de l’Etat italien à plusieurs points de
ressemblance avec le Maroc. L’Italie a instauré un régime de
régionalisation. Et c’est grâce à ce régime que l’Italie avait réussi
à contenir les séparatistes du Sud du pays grâce à son système de
régionalisation avancée. Au Maroc, larégionalisation s’inscrit dans
le cadre d’un processus de stabilisation politique et économique tout
en consolidant la pratique de la démocratie. D’après les architectes
du projet, la création de la région a pour objectif d’éradiquer les
“inégalités régionales” en matière de développement.

Il est notable que La tendance au séparatisme tel qu’en Catalans
(Espagne) Bretons (France) et Flamands(Belgique)à titre d’exemple,
est un phénomène universel. Au Maroc la situation est différente
puisque la régionalisation s’est avérée une stratégie pour
contrecarrer les revendications d’autonomie de quelques entités
ethniques. C’est le cas des séparatistes sahraouis menés par le front
du Polisario. Et donc le Makhzen a décidé de jouer la carte du
développement pour appâter les séparatistes. Cela...
tracking img