Marketing tribal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (720 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Les magasins ont la particularité d'être plongés dans l'obscurité. La musique y est très forte, et les vendeurs sont des mannequins torse nu avec lesquels il est possible de prendre desphotographies. Les vêtements sont parfumés, ainsi que le sac lorsqu'un achat est effectué. Tout ceci contribue à une ambiance particulière, caractéristique de A&F. »

Tous ces éléments qui sont ici présentsthéâtralisent le passage de chaque client dans les magasins Abercrombie&Fitch. Le fait est que beaucoup de personnes viennent maintenant dans le magasin uniquement pour prendre une photo avec lesmannequins qui se trouvent à l’entrée.
Un moyen comme un autre pour attirer de nouveaux consommateurs mais également pour fidéliser les clients. Cette technique se rapproche notamment du marketing tribal.Def Marketing Tribal : Le marketing tribal consiste à utiliser les comportements sociaux de certains groupes de consommateurs (tribus) pour promouvoir un produit ou un service. Une tribu secaractérise notamment par des rites et comportements communs.

Une relation s’établie entre le consommateur et la marque et surtout entre les consommateurs eux-mêmes qui se retrouvent liés grâce à lamarque qui a dors et déjà compris leur fonctionnement, leurs habitudes et leurs besoins. Il n’y a pas ou peu de clients isolés, le marketing tribal resserre les liens.

De plus si on se réfère à JeanBaudrillard et sa théorie de 1970, les consommateurs s’intéressent et consomment le sens du produit et non plus le produit en lui même. L’image du bien prend le dessus sur sa valeur. ConsommerAbercrombie est aujourd’hui révélateur d’image. Les fonctions du produit sont déjà acquises par le consommateur, la seule différence qui va faire qu’il va consommer Abercrombie est l’image reflétée par cest-shirts ou sweaters.

On doit donc se référer à un contexte social particulier pour comprendre les consommateurs et on se retrouve à la limite du marketing expérientiel qui, comme l’a souligné...
tracking img