Marketing vert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6331 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Progressivement, la notion de développement durable fait son chemin dans les mentalités des consommateurs. Ainsi, près des deux tiers des Français seraient d'accord avec le fait de privilégier les marques qui ont une véritable éthique. De leur côté, les entreprises, poussées par les réglementations, se sont déjà engagées dans cette voie. Les acteurs du marketing font désormais apparaîtrel'argument écologique au niveau de l'éco-conception, de la vente et de la communication de produits répondant aux standards du développement durable.
Depuis quelque temps déjà, on peut voir apparaître le suffixe « vert » ou « durable » après la dénomination de nombreux secteurs d’activité : tourisme vert, économie durable, énergie durable, architecture verte…
Selon la définition proposée en 1987 parla Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le Rapport Brundtland, le développement durable est :
« Un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plusdémunis à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »
Crédit photo : www.gaia-solutions.net
Maintenant, les consommateurs font de plus en plus attention aux notions de développement durable, on dit que ce sont des« consommateurs avertis ». En effet, le consommateur averti se renseigne et s’informe avant d’acheter un produit : il veut que ca soit bon pour la planète.
D’apres une étude du CSA : 75% des français pensent que l’nevironnement doit primer sur la compétition économique.
Les entreprises ont bien compris qu’il est important pour elles d’integrer cette nouvelle notion dans leur mode de production, maisaussi dans le communication.
Cependant, certaines entreprises font semblant de s’intéresser au développement durable et de l’intégrer dans le plan. C’est alors que nous pouvons parler de la notion de « greenwashing », terme anglais qui signifie « mascarade écologique » ou « blanchissement écologique ». Le greenwashong est une opération de relations publiques menée par une entreprise pollueusepour masquer ses activités polluantes et pour présenter l'image d'une organisation respectueuse de l'environnement
En effet, être « vert », c’est à la mode et cela attire la sympathie des consommateurs. Ce procédé de communication se caractérise par un changement de nom du produit pour un nom qui fait penser à la nature. L’entreprise pour les publicités joue sur les images ‘vertes’ : abondance deforets, de la nature, de l’air pur……
Ces publicités peuvent être abusives voire mensongère d’autant plus qu’elles assurent la plupart du temps la promotion d’activités ou de produits en réalité polluants ou dont le bilan écologique est négatif. Cette « mascarade écologique » permet aux entreprises commerciales et industrielles de minimiser leurs rôles dans l’obligation de changer les comportementsde consommation.
Dans un premier temps, nous nous intéresserons donc à la définition précise du marketing vert, ainsi qu’à ses objectifs.
Dans un second temps, nous nous intéresserons aux entreprises qui s’investissent et font tout pour changer en faveur d’un développement durable, d’un respect de la planète… Nous verrons donc que « la révolution verte » est bien présentée pour certainesentreprises…
Cependant, dans un dernier temps, nous verrons que même si cette « révolution verte » est présente dans certaines entreprises, d’autres, au contraire, en jouent pour attirer le consommateur, mais ce n’est que pour redorer leur image…

I . LE MARKETING VERT, QU’EST CE QUE C’EST ?

A) Définition du marketing vert
D’après Fernandez SAUVEUR, qui propose une définition générale, le «...
tracking img