Marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1027 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les environnements :
Politico-légal : Les menaces :
Le domaine de la cosmétique est régi par une législation stricte (directives européennes). La communauté Européenne agit pour assurer aux consommateurs dans tous les états membres un niveau croissant d’information et de protection en matière de produits cosmétiques. Différentes garanties sont proposées et imposées selonl’étude de l’INC (Institut National de la Consommation) ; à savoir les labels et signes de qualité, l’étiquetage…
De nombreuses ambiguïtés ont été relevées concernant les tests effectuées (aucune mention légal, aucune référence concernant l’auteur de ces tests…), l’indication hypoallergique qui suppose des tests cliniques préalables induit le consommateur en erreur puisque aucune informationprécise n’est donnée sur la batterie des tests…
En cas de doute sur la qualité d’un produit, l'Agence de Sécurité
Sanitaire a le pouvoir de le faire retirer immédiatement du marché ;
(source FIP - Cosmétique ? Confiance !)
Le fléau de la contrefaçon se développe de plus en plus. Il consiste en la reproduction, l'imitation, l'usage, l'apposition, la suppression ou lamodification d'une marque (selon le Code de Propriété Intellectuelle). La Commission européenne a établi que la contrefaçon en général ampute la richesse de l'Union européenne de 8 milliards d'euros par an. Les opportunités :
Cette législation stricte et les études menées pour évaluer permettent donc garantir pleinement les attentes légitimes des consommateurs à obtenir desinformations, et de surcroît des informations exactes. Plus d’informations compréhensibles sur les ingrédients, leurs quantités notamment lorsque celles-ci font l’objet d’une accroche sur l’étiquetage, des conseils d’emploi plus pertinents, des précautions d’emploi plus complètes, de meilleures consignes de stockage, une efficacité annoncée qui serait fondée sur devéritables référentiels indépendants… sont autant de points à prendre en considération pour contribuer à l’information et la protection du consommateur. Les études et analyses sont menées par la Directive cosmétique, diverses autorités scientifiques indépendantes etc.
Economique Les menaces :
La concurrence est rude sur le marché avec de nombreuses entreprises sur lemarché : Les offres proposaient aux consommateurs sont nombreuses, dans ce contexte la différenciation est de plus en plus difficile et les nouveaux canaux de distribution permettent le développement des ventes de nouveaux pays émergents. Les opportunités :
(source FIP – L’industrie de la parfumerie en 2006)
Social Les menaces
Les consommateurs du segment « GrandPublic » se tournent aujourd’hui vers les produits cosmétiques proposés par les enseignes de Hard-Discount.
Exigences du consommateur.
Ces dernières années, la nature de la demande a changé : le consommateur recherche surtout des produits innovants, associant performance, qualité et praticité, à un prix qui reste raisonnable. La majorité des consommateurs est également trèssouvent sensible au critère écologique : le produit doit comporter des ingrédients qui ne nuisent pas à l’environnement et doit être le plus naturel possible ;
La tendance de la « dictature de la mode » et de garder un physique jeune le plus longtemps possible permet aux entreprises intéressées de tirer profit de ce marché, les désirs de parfaire son image, son physique et son apparenceincitent à la consommation de produits cosmétiques sur les marché occidentaux et dans certains pays émergents les femmes et adolescent(e)s suivent les pulsions de la mode (pays du Maghreb, Inde, Chine, Turquie) ;
Les opportunités
Des marques de niches attirent de plus en plus de consommateurs (Yves Rocher, Galerie Lafayette…);
L’industrie cosmétique est sans cesse...
tracking img