Marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Généralités sur le marché des huiles alimentaires : un marché international
1) Les caractéristiques du marché
1.1) A l’international
La carte ci-dessous apporte une vision globale des échanges commerciaux des principales huiles traditionnelles les plus utilisées en alimentaire : soja, colza, tournesol, palme.
Figure n°3 : Production- Importation-Exportation des principales huiles dans lemonde 06-07 [4]
4
La production mondiale d’huiles alimentaires ne cesse de progresser. Elle a plus que doublé depuis 1986 et atteint 126 Mt en 2006. Le leader incontesté sur le marché des huiles a longtemps été le soja, mais il partage depuis 2004, la première place avec l’huile de palme (environ 30% du marché chacun). Nous étudierons plus particulièrement les huiles de colza et tournesol quisont les huiles retenues pour les OPTIM’OILS. L’huile de colza
La production d’huile de colza a été multipliée par 3 depuis 1986 et sa part de marché est passée de 12 à 15% entre 1986 et 2006. Depuis 2001, la chine est devenue le premier producteur de corps gras (13% du total en 2006) devançant l’union européenne (12,5%). [5] La carte ci-dessus montre bien que les deux premiers producteurs d’huilede colza sont l’Asie et l’Union Européenne avec 6,5 millions de tonnes suivi du Canada et des Etats Unis. Ces deux derniers importent jusqu’à 0,7 millions de tonnes suivi de l’union Européenne avec 0,5 millions. Le canada exporte par ailleurs jusqu’à 1,2 million de tonnes d’huile de colza. L’huile de tournesol
Le premier producteur et exportateur d’huile de tournesol est la CEI (Communauté desEtats Indépendants) avec 4,8 millions de tonnes produites et 2,3 millions de tonnes exportées, suivie de l’Union Européenne. L’Asie et l’Union Européenne importent 1,2 millions de tonnes. Ces données permettent de se rendre compte de l’importance des échanges commerciaux pour le marché de l’huile. Il est impossible aujourd’hui de se limiter au niveau national ou à l’Europe mais s’ouvrir àl’international pour pouvoir évoluer correctement. Ces informations permettent d’envisager, pour les futures huiles OPTIM’OILS, une commercialisation au niveau international si bien entendus, les besoins du marché sont présents.
1.2) En France
Le graphique ci-dessous est intéressant car il permet de visualiser l’évolution du marché des huiles de table (consommation directe) en France de 1989 à 2006. L’huilede tournesol a toujours connue les plus fortes parts de marché depuis 1989, cependant on observe une légère décroissance de ces parts pour voir apparaitre une importante émergence des huiles d’olive, de colza et des huiles combinées.
5
Les huiles OPTIM’OILS (huiles de tournesol et colza), d’après cette étude, posséderaient avec l’huile d’olive les parts de marché les plus importantes (en volume)des huiles traditionnelle sur le marché français des huiles de table.
Source : ONIDOL Organisation nationale interprofessionnelle des graines et fruits oléagineux [6]
2) La consommation des huiles végétales
Comme le montre le graphique ci-dessous, l’huile de colza restait en 2006, l’huile la plus appréciée en Europe avec environ une consommation de 5kg/hab/an suivi de l’huile de tournesol avecune consommation d’environ 4kg/hab/an. En France, c’est l’huile de tournesol qui a la vedette avec une consommation moyenne de 7 kg/hab/an contre 2,5 pour le colza.
Figure n°4 : Répartition des parts de marché (en volume) des huiles de table en France
Figure n 5: La consommation des huiles en France et en Europe (kg/hab/an, FAO) [7]
6
Quelques chiffres du marché des huiles en GMS Le marchédes huiles a reculé a 641 M€ en 2007 en GMS. Ce marché a perdu 2,5% en valeur et 2,3% en volume à 273 ML. Les foyers français consomment en moyenne 8,5 l par an. L’huile d’olive est le second segment de ce marché avec 22% des volumes commercialisés (50,1% des ventes), derrière l’huile de tournesol (43% des volumes, 21% des ventes), l’huile de colza (7% des volumes) et l’huile de friture (6%). Si...
tracking img