Marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 62 (15253 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I n t r o d u c t i o n

Le Marketing-Mix, autrement appelé 4P est un élément central de la stratégie Marketing, il intègre l’ensemble des variables dont l’entreprise dispose pour influencer le marché ciblé, toute variable susceptible d’avoir un impact sur le comportement de l’acheteur fait partie du Marketing-Mix. De nombreuses variables ont été listé, Mc Carthy a proposé de les grouper en4 catégories appelé 4P.

-Schéma n° 1- [1]

Source: KOTLER & DUBOIS « Marketing – Management »

14.1. PRODUIT (PRODUCT)

14.1.1. DEFINITION ET CARACTERISTIQUES DE PRODUITS 

14.1.1.1. Définition

Le produit est toute chose pouvant être offert sur un marché de façon à satisfaire un besoin. Cela dit le produit n’est pas seulement toute chose concrète, il peut aussi s’agir d’unservice, de personnes (leaders politiques, stars…) les endroits (côte d’azur, brésil…) les organisations (la ligue contre le cancer…) ou les idées (le planning familial, les logos, les slogans…).

14.1.1.2. Caractéristiques du produit

|Les caractéristiques fonctionnelles du | Les caractéristiques d’image |
|produit| |
|Caractéristiques physiques du produit | |
|et des services qui lui sont rattachés. |Le produit est le « Premier Média »de |
||l’entreprise, il véhicule l’information par |
| |son design, sa marque, ses qualités etc.… |

14.1.2. CLASSIFICATIONS DE PRODUIT

14.1.2.1. Les biens durables, périssables et les services

Suivant leur durée de vie et leur tangibilité, on distingue :

▪Les biens périssables : ce sont des biens tangibles consommés en une ou un petit nombre de fois (ex : produits alimentaires, produits d’entretien). Il sont offerts dans de multiples points de vente et font l’objet de nombreuses actions publicitaires et promotionnelles.

▪ Les biens durables : Il s’agit de biens tangibles qui survivent en principe à de nombreuses utilisations (ex :réfrigérateurs, vêtements). Les biens durables exigent en général un effort de vente et un certain niveau de service, reflétés dans une marge unitaire plus élevée.

▪ Les services : il s’agit d’activités, d’avantages ou de satisfactions qui font l’objet d’une transaction (ex : réparations, soins médicaux). Les services sont en général intangibles, inséparables et périssables. De ce fait, ilspeuvent être offerts à des niveaux de qualité et d’adaptabilité très variables.

14.1.2.2. Les biens de grandes consommations

Une seconde classification, fondée sur les habitudes d’achat des consommateurs, distingue quatre catégories :

▪ Les produits d’achat courant : des biens de consommation que le client a l’habitude d’acheter fréquemment, rapidement et avec un minimumd’effort de comparaison (ex. : cigarettes, journaux) produits d’achat courant sont eux- mêmes de trois types : les biens de première nécessité correspondant aux achats les plus courants : le pain, le lait, les œufs. Les produits d’achat impulsif sont acquis sans préméditation ni effort particulier d’information. Ces produits, tels le chewing-gum ou les friandises, sont disponibles en de nombreuxendroits faciles d’accès : distributeurs automatiques, sorties de caisse, etc. les produits de dépannage enfin, sont achetés lorsque le besoin se fait sentir : un parapluie lorsqu’il pleut, un magazine lorsque l’on doit attendre son train. Les fabricants de tels produits multiplient les points de vente afin de bénéficier de l’achat dés que le consommateur se manifeste.

▪ Les produits...
tracking img