Marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les choix d’investissement et de financement

[pic]

( L’investissement sera-t-il rentable ?

Un investissement sera considéré comme rentable s’il fait apparaître des capacités d’autofinancement (recettes) supérieures à son coût (dépense initiale).
Un investissement sera rentable si sa valeur actuelle nette (VAN) est supérieure à 0.

Calcul des capacités d’autofinancement (ouflux nets de trésorerie)

Produits encaissés liés à l’investissement (chiffre d’affaires)
(-) Charges (y compris les dotations aux amortissements) liées à l’investissement

Résultat d’exploitation
(-) Impôt sur les bénéfices

Résultat après IS
(+) Dotations aux amortissements

= Capacité d’autofinancement (CAF)

Calcul de la valeur actuelle nette(VAN)

Total des capacités d’autofinancement actualisées

(+) Valeur résiduelle actualisée (valeur de revente)

(-) Dépense initiale d’investissement hors taxe

= Valeur actuelle nette (VAN)

Si VAN > 0 alors l’investissement est rentable car les recettes sont > aux dépenses.
Si VAN aux recettes.

( Application: Cas PATE OLOF

Une étude demarché met en évidence une demande de boîtes en acier inoxydable.
Le prix de vente prévisionnel de ces boîtes est estimé à 5 € HT l'unité. Il peut être considéré stable sur les cinq années à venir.
Pour satisfaire cette demande il est nécessaire d'acquérir un équipement complémentaire dans l'atelier B. On a le choix entre deux types d'équipement :
▪ l'équipement X dont le coût globals'élèverait à 300 000 €.
▪ l'équipement Y plus perfectionné dont le coût global s'élèverait à 400 000 €. Ces deux équipements sont amortissables linéairement sur 5 ans.

▪ L'équipement X permettrait de produire chaque année 180 000 boîtes entraînant des dépenses d'exploitation s'élevant à 4,20 € la boîte.
▪ L'équipement Y permettrait de produire 200 000 boîtes par an, entraînant desdépenses d'exploitation s'élevant à 4,15 € la boîte

1°) Calcul des capacités d’autofinancement prévisionnelles En milliers d’euros.

Équipement X

[pic]

Équipement Y

[pic]
Calcul des valeurs actuelles nettes (VAN) :

2°) L’investissement le plus rentable est :

( Application : Cas Meuble 2000

Une fabrique de meubles envisage d’installer un magasin d’exposition-vente de sesproduits. Le coût d’aménagement est estimé à 180 000 € hors taxe. Cet équipement serait amorti linéairement sur 5 ans. Sa valeur de revente serait alors estimée à 10 000 €.
Les études préalables effectuées permettent d’espérer une augmentation des ventes de
250 000 € HT la première année, celles-ci se stabiliseront ensuite à 280 000 € pour chacune des années suivantes.
Il estraisonnable d’estimer à 60 % du CA supplémentaire les charges d’exploitation décaissables.
Taux d’actualisation 12 %. Taux d’IS 36,2/3 %. Calculs arrondis au franc inférieur.

[pic]

Calcul de la valeur actuelle nette :
Total des capacités d’autofinancement actualisées 
(+) Valeur résiduelle actualisée
(-) Dépense initiale d’investissement hors taxeCalcul du délai de récupération (avec les CAF non actualisées) Capital investi : 180 000 €

[pic]

Lors de quelle année le capital investi est-il récupéré ?

L’investissement est-il rentable ?

( Le choix du mode de financement

L’entreprise va choisir le modes de financement qui a le coût le plus faible sur la base des
décaissements réels - les économies d’impôtréalisées.

| |Emprunt |Crédit-bail |Fonds |Location |
| | | |propres | |
|Décaissement |Annuité |Redevance...
tracking img