Maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3614 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bref
Pour assurer leur position sur des marchés où la concurrence est devenue internationale, voire simplement pour garantir leur pérennité, les PME de la plasturgie doivent ajuster les compétences de leur main-d’œuvre afin de pouvoir répondre aux multiples exigences de leurs clients. Cette adaptation ne va pas de soi dans un secteur où le déficit de main-d’œuvre qualifiée semble structurel.Mais elle donne lieu à des formes innovantes d’organisation de la production, reposant largement sur des tentatives de construction de la polyvalence des opérateurs de base et sur de nouvelles organisations des collectifs de travail, le plus souvent construites au cas par cas.

Les PME de la plasturgie face aux contraintes de marché : développer la polyvalence des salariés non qualifiés
Laplasturgie française semble se trouver aujourd’hui à la croisée des chemins. Industrie nécessitant une main-d’œuvre importante et productrice pour partie de biens intermédiaires, elle a, comme le secteur du textile, subi les effets de la concurrence internationale, une concurrence directe de la part des pays émergents mais aussi indirecte du fait de la délocalisation de donneurs d’ordre importants. Lesecteur s’est adapté soit en se centrant sur des produits peu délocalisables, tels que les pièces expansées ou rotomoulées, soit en se positionnant sur des produits de niche ou haut de gamme à forte valeur ajoutée. Mais quel que soit le marché sur lequel elles interviennent, les entreprises de plasturgie sont confrontées à des clients de plus en plus exigeants, aussi bien en termes de qualitéque de délais et de coûts. Souvent de petite taille et en position de sous-traitance de second rang, elles ont peu de marge de manœuvre entre leurs fournisseurs, que sont les puissants groupes pétrochimiques, et des clients finaux qui imposent leurs conditions, comme les groupes de l’automobile ou de la cosmétique.

Les PME de la plasturgie entre exigences du marché et déficit de main-d’œuvrequalifiée
Omniprésent dans le discours des entrepreneurs en plasturgie, l’accroissement des exigences en termes de qualité se concrétise généralement par l’adoption des normes ISO de l’Organisation internationale de normalisation mais aussi, pour les sous-traitants de premier niveau, par l’obligation de respecter des normes spécifiques plus contraignantes encore qui leur sont imposées par leursclients, notamment l’industrie l’automobile. Dès lors qu’elles souhaitent se positionner sur le marché des pièces techniques et sous-traiter pour des équipementiers automobiles, les PME doivent elles aussi adopter ces procédures de certification qualité. La qualité s’évalue à l’aspect des pièces, à leur absence de défauts techniques, ce qui conduit les entreprises à s’interroger, en aval du processde fabrication, sur le renforcement du contrôle pour viser le « zéro défaut ». Dans le domaine des produits plastiques, la qualité porte également, et surtout, sur les propriétés intrinsèques des pièces, liées à l’utilisation de nouvelles matières ou l’invention de nouvelles fonctionnalités. Cette montée en complexité des produits s’accompagne d’une sophistication des machines. Elle appelleégalement une maîtrise de plus en plus forte des process de fabrication pour minimiser le taux de rebut. Outre la nécessité de produire selon la qualité exigée par le client, pèsent aussi sur les soustraitants de la plasturgie des contraintes de temps liées au mode d’organisation en « flux synchrone » de leurs donneurs d’ordre. Ces contraintes temporelles sont renforcées par le fait que lesplasturgistes sont amenés à changer de séries de plus en plus fréquemment afin de diversifier leur production et, ainsi, d’être moins dépendants d’un client principal. À cela s’ajoute l’obligation faite par les donneurs d’ordre de réduire constamment leurs coûts de production, ce qui s’avère actuellement particulièrement difficile en raison de la hausse du coût des produits pétroliers. Pour intégrer ces...
tracking img