Marot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rondeau VIII et Chanson XXVI

Introduction

Clément Marot est né vers 1496. Il a écrit des poèmes qui deviendront le recueil l’Adolescence Clémentine lorsqu’il était en prison pour avoir été accusé d’hérésie vers 1526. Ce recueil de poème est dit comme étant un passe-temps pour Clément Marot car à cette époque il était emprisonné et c’est le seul moyen pour lui d’oublier sa condition. C’estavant tout un recueil d’apprentissage, pour ce poète, une écriture de style, tous ces cheminements résumant bien ce qu’est être poète. Il publie pour la première fois ce recueil en 1532 et la deuxième fois avec l’aide d’Etienne Dolet en 1538. Il y a donc deux éditions, nous étudierons la première édition de l’Adolescence Clémentine. Il est exilé en 1542 à Genève pendant deux années car il a denouveau été accusé d’hérésie. Il meurt en 1544 après son départ pour Turin.

I/Rondeau VIII, analyse stylistique et interprétation

LIRE LE RONDEAU VIII

Un Rondeau est un poème de trois strophes. Le Rondeau classique comporte trois strophes de trois, cinq puis trois vers ou trois strophes de quatre, deux et quatre vers. Mais celui-ci ne correspond pas à la description de la structureclassique d’un Rondeau. Ce poème est composé de trois strophes de cinq, trois puis encore cinq vers. Les vers sont des décasyllabes ainsi que la phrase de présentation du Rondeau qui indique le thème général du poème. Je cite : « De la jeune dame, qui a vieil mari. » Les rimes de ce Rondeau ont une construction peu banale, elles fonctionnent sous un schéma qui est AABBA/AAB/AABBA. On remarque alorsqu’il n’y a que deux types de rimes : A et B. Ce type de rondeaux est nommé Rondeau redoublé. Sauf que la structure d’un rondeau redoublé est différente en termes de nombre de vers par strophes. Ce poème est donc un Rondeau qui est inspiré de rondeaux redoublés. Ces deux types de rimes sont alors des rimes en « esse » et en « art ». Ce qui est très ingénieux de la part de Clément Marot car nousavons repéré deux sortes d’allitérations dans le poème entier. Des allitérations sifflantes et donc comme le mot l’indique en ‘s’ et des allitérations uvulaires et donc en ‘r’. Ces allitérations sont formées des mêmes sons et des mêmes consonnes que toutes les rimes de ce Rondeau ce qui renforce l’harmonie imitative. La sifflante peut s’interpréter comme installant le calme et la fragilité.Structure du poème informe sur sa cadence. Plus les vers sont court plus le poème est perçu comme dynamique et donc avec un rythme joyeux. Au contraire lorsque le poème comporte des vers plus longs, cela alourdit la fluidité et donne un ton plus mélancolique voir triste au poème. Ce rondeau se termine par un refrain qui reprend les premiers mots du poème, je cite : « En languissant » qui sont lespremiers mots du premier vers et ces mêmes mots qui servent de clausule, et de refrain à la fin de la deuxième et de la troisième strophe. Ce complément de manière ouvre et clos le poème. Il y a de nombreuses rimes intérieures qui renvoient aux allitérations relevées précédemment. Nous constatons que l’interjection de plainte « Hélas » renvoie à une expression de la douleur et du regret, le registre dece rondeau est donc lyrique et élégiaque car il célèbre quelque chose qui n’est plus. Ce qui donne au poème, en plus de la longueur de ses vers, un renforcement du côté mélancolique. Dans ce rondeau, la ponctuation est expressive, ce qui lui donne un aspect musical, le poème passe au direct, et la parenthèse est utilisée. Nous voyons là dans cette sorte de dialogue, un questionnement qui mène àune révélation à la fin du poème. Le lieu de questionnement n’est entre autre que le cœur. Qui devient une allégorie par le biais de l’utilisation que Clément Marot en fait. Le cœur à la capacité de dormir, ce qui le personnifie. Le fait que la narratrice ne parle pas d’elle-même mais de son cœur donne un côté triste au poème car nous avons l’impression qu’elle peut être dissociée de son cœur....
tracking img