Marquis de sade

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marquis de Sade.

Donatien Alphonse François, appelé le marquis de Sade, est né le 2 juin 1740 à Paris et mort le 2 décembre 1814 à l âge de 74 ans. C’était un écrivain et un philosophefrançais.
De sa naissance à l âge de 4 ans, il est élevé à l’hôtel de Condé et à l’écart de ses parents. A partir de 4 ans, il vit chez son oncle, l’abbé Jaques-François de Sade.
Il entre à l’école à 10 ans,d’abord au collège Louis-Le-Grand ensuite à l’école des Chevau-légers. A ces 17 ans, il entre dans les régiments du Comte de Provence.
En 1763, il se marie avec Renée-Pélagie Cordier de Montreuilpuis 3 mois après, il est enfermé dans le donjon de Vinciennes pour débauche outrée et accusation de libertinage.
Il a fait l’objet de nombreux scandales.
Par exemples :
-à 28 ans, il entraine chezlui Rose Keller et la flagelle
-à 37 ans, il est emprisonné durant 12 ans à Vinciennes, à Bastille puis à Charenton. Il a écrit de nombreux ouvrages qu’il n’a pas pu emporter avec lui lors de sontransfert et qui ont été détruit à la prise de la Bastille.
-Il a écrit Justine ou les malheurs de la vertu qui a été publié durant 14 ans puis il a été arrêté et enfermé dans un asile psychiatriquependant 13 ans.
Il a écrit plusieurs œuvres, certaine anonymes comme Justine ou les malheurs de la vertu ou La philosophie dans le boudoir et d’autres officielles comme Les crimes de l’amour ou Alineet Valcour.

Extrait d’une œuvre de Sade :
Justine avait pour voisine dans sa prison une femme d'environ trente-cinq ans, aussi célèbre par sa beauté, par son esprit, que par l'espèce et lamultitude de ses forfaits. On la nommait Dubois ; et elle était, ainsi que Justine, à la veille de subir son jugement de mort. Le genre seul embarrassait les juges. S'étant souillée de tous les crimesimaginables, on se trouvait contraint, ou à inventer pour elle un supplice, ou à lui en faire subir un dont la loi excepte les femmes. Justine avait inspiré une sorte d'intérêt à cette créature, intérêt...
tracking img