Martin luther king

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2759 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Martin Luther King

[pic]

Comme il disait : «  Ce qui compte chez un homme, ce n’est pas la couleur de sa peau ou la texture de sa chevelure mais la texture et la qualité de son âme. »

Matin Luther King Jr, est un pasteur baptiste afro-américain né le 15 janvier 1929 à Atlanta.
Il était militant non-violent pour les droits civiques des noirs aux Etats-Unis, pour la paix et contre lapauvreté, il a pour cela organisé et dirigé des actions pour défendre le droit de vote, la déségrégation et l’emploi des minorités.
Dans sa lutte contre la discrimination raciale, il sera soutenu par John F. Kennedy.

Tout a commencé à l’âge de ses 6 ans quand deux de ses camarades « blancs » lui disent qu’ils ne sont plus autorisés à jouer avec lui.
Sa mère lui explique alors qu’ils vivent dansune Amérique ségrégationniste mais lui dit qu’il est aussi bon que n’importe qui.

A 15 ans, il entre au «  Morehouse College », une université réservée aux noirs.

Il se marie en 1953 avec Coretta Scott et auront ensemble quatre enfants : Yolanda, Martin Luther King III, Dexter Scott et Bernice.

[pic]

Montgomery, la lutte pour les droits civiques.

Cette même année, il devient lepasteur de l’église baptiste de l’avenue Dexter à Montgomery.
Le sud des Etats-Unis est alors marqué par les violences commises envers les noirs.
Le 1er décembre 1955, Rosa Parks, une paroissienne de King est arrêtée pour avoir refusé de céder à un Blanc sa place assise dans un bus.
Dès lors, sur les conseils d’un avocat spécialiste des droits civiques, la communauté noire décide de boycotter lesbus. King prit part à la décision initiale mais n’accepta que quelques jours après de devenir le porte-parole des protestataires.

[pic]

Il lui fallu du courage pour endosser ce rôle qui faisait de lui le représentant publique de l’association et donc la cible privilégiée de la colère et de la vengeance des blancs.
Une des preuves en est l’un de ses discours à 5000 partisans chez qui ilvoulait développer un esprit de résistance mais sans violence ni haine.

Un extrait : «  Nous sommes là ce soir pour une affaire sérieuse. D’une manière générale, nous sommes là parce que nous sommes avant tout des citoyens américains, déterminés à exercer leur citoyenneté dans toute sa signification.
Nous sommes là parce que nous aimons la démocratie, parce que nous croyons du fond du cœur quel’affaire passée du fragile papier à l’action robuste est la forme de gouvernement la plus élevée qu’il soit sur Terre. »

A l’instant où il devint le représentant de la communauté noire, il devint aussi une cible ; des coups de fil menaçants qui lui parvenaient tard dans la nuit lui donnaient envie de renoncer.
Un jour, arrêté pour une erreur de conduite mineure, il fut soumis à un véritableharcèlement policier : relèvement d’empreintes et enfermement dans une cellule en compagnie de dangereux criminels.
Même s’il fut relâché quelques heures plus tard, l’expérience le déstabilisa.
Quelques jours plus tard, quelqu’un jeta une bombe incendiaire sur sa maison.
Son épouse et une de ses filles étaient sur place, aucune ne fut blessée, l’incendie fut rapidement maîtrisé mais la nouvelle del’attaque se répandit très vite et une foule indignée se rassembla autour de la maison.
A son arrivée King calme l’assemblée en prononçant ces quelques mots : «  Ce n’est pas moi qui ai organisé le boycott, c’est vous qui m’avez demandé d’être votre porte-parole. Je veux que chacun le sache, d’un bout à l’autre du pays : M’arrêter, moi, n’arrêtera pas notre mouvement. Car ce que nous faisons est bien.Ce que nous faisons est juste. »

Avant la fin du Boycott, un jour où King attendait son avocat dans un couloir du tribunal de Montgomery, il fut arrêté au motif de vagabondage , reconnu coupable lors de son passage devant les magistrats et condamné à dix dollars d’amende ou à quatorze jours de détention. Il choisit l’incarcération parce qu’il était bouleversé par les injustices...
tracking img