Marwa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire

Après des années passées dans le milieu de la mode, Karim Tazi, industriel textile et autrefois agent de La Redoute au Maroc, crée sa propre marque de vêtements. Le but alors est de "démocratiser la mode au Maroc"[1]. En 2003, deux magasins ouvrent simultanément à Rabat et à Casablanca, principales villes du royaume. L'enseigne connaît un succès fulgurant auprès des jeunes femmes, enpartant de la lycéenne jusqu'à la mère de famille, ce qui lui revaudra ensuite neuf autres points de vente un peu partout dans le pays.

ARTICLES :

La mode citadine d’origine marocaine
Par Anne-Laure Allain, Franchise-Magazine.com
Publié le 22 février 2008
| ||

- Le concept
Une vaste boutique de prêt-à-porter femme au décor noir et blanc. À l’intérieur, les lignes de vêtements sont "tendance", destinées à une femme citadine de 20 à 50 ans. Quant aux prix, ils restent accessibles. Pour la saison printemps été 2007, le coût moyen d’un article était de 26 euros.

- Le marché
Le marché du prêt-à-porter féminin pèse 10,7 milliards d’euros enFrance. Et les experts du secteur ne prévoient pas franchement de hausses spectaculaires pour les années à venir. Les études soulignent aussi les difficultés que rencontreraient des généralistes du prêt-à-porter femme, s’ils arrivaient sur le marché français aujourd’hui. Car sur ce créneau la demande semble déjà bien comblée via notamment des géants succursalistes comme H&M ou Zara… Pour gagner desparts de marché, il faut donc se distinguer. Soit en ciblant des besoins particuliers (seniors, femmes rondes…). Soit en proposant des lignes originales (Comptoir des Cotonniers ou Zadig&Voltaire).

- L’entreprise
La première boutique Marwa a ouvert en 2003 au Maroc. Derrière cette société on trouve Karim Tazi. L’homme aurait plus de 16 années d’expérience dans le textile. Il aurait comencé enfondant une agence de contrôle de la production textile (ASPIH). Puis, aurait fondé Monte Pull, une société de confection de produits en maille et tricot. Marwa est née de son envie de lancer sa propre collection. Les tissus sont d’origine européenne et tout est fabriqué au Maroc.
Côté magasins, il existe 13 boutiques au Maroc et 5 en cours d’ouverture en Espagne. En 2008, la tête de réseau espèreouvrir 2 boutiques en France.

- La proposition
Ouvrir une boutique en France en commission-affiliation dans des emplacements n° 1 à très forte fréquentation. La tête de réseau recherche des personnes capables d’ouvrir une boutique ou des investisseurs qui pourraient prendre en charge toute une région de l’Hexagone. Cela dit, la direction souhaite aussi ouvrir au moins une succursale afin depiloter le développement.

- L’avis de la rédaction de Franchise-Magazine.com
Sur le papier ou sur Internet, les lignes proposées par Marwa font penser à Zara ou à La City. Les prix annoncés étant raisonnables, il n’y a pas de raison pour que la clientèle française ne soit pas satisfaite des produits. Sur tous ses supports Marwa insiste sur l’importance de l’emplacement du magasin. Nous manquonsd’éléments chiffrés sur le coût d’accès à l’enseigne, mais un emplacement n° 1 dans une grande ville devrait sûrement  faire grimper la note.

L'enseigne de prêt-à-porter Marwa décroche le Business Award Franchise 2010

Par Jean-Pierre Pamier, Franchise-Magazine.com
RENDEZ-VOUS, publié le mercredi 17 mars 2010

Pour la 4éme année consécutive, le Salon Franchise Expo Paris a récompensé laréussite d'un franchiseur à l'international. Le Maroc étant l'invité d'honneur de l'édition 2010, le concours, organisé par Franchise Expo et la Fédération française de la franchise (FFF), en partenariat avec  HSBC, a naturellement distingué une enseigne de ce pays (qui en compte plus de 400, dont 160 d'origine française).

Six enseignes ont été nommées et départagées par un jury de professionnels...
tracking img