Marx et l'histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1613 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« MARX ET L’HISTOIRE » , Eric Hobsbawm , textes inédits, paris , demopolis,2008, p.77,p.100-101 ,p.150-155

« Historien instinctif , rétif à la planification et à la recherche systématique et qui au fond dans sa carrière et ses écrits s’est laissé porter par les courants d’une vie dominés par les contingences et les hasards »voila comment se définit l’historien franc-tireur , Eric Hobsbawm.
Néen 1917 , avec la révolution russe dans une famille juive , il grandit à viennes et c’est au tout debut des années 30 alors lycéen à Berlin qu’Eric Hobsbawm entre en histoire . Témoin de la grande crise, et de l’arrivé au pouvoir de Hitler , il découvre adolescent avec ces deux événements mais aussi la lecture du manifeste du parti communiste ,sa vocation d’historien .
Réfugié a Londres , ilfait ses études d’histoire à l’université de Cambridge , il adhère au partie communiste anglais en 1936 , et devient membre du groupe des historiens du parti communiste de 1946 à 1956. l’invasion soviétique de la Hongrie en 1956 marque la fin de ce groupe et la plupart de ces membres quitte le parti sauf Hobsbawm qui va même jusqu’à justifier à l’époque « le cœur lourd »certes , l’interventionsoviétique .
En 2007, revenant sur cette période , il expliquera que tout en se faisant pas d illusion sur le régime soviétique , il se sentait cependant lier par un cordon ombilical à l espoir d une révolution mondiale .
Apres avoir enseigner l histoire à l université de Londres , il devient maître de conférence et entre dans le British Academy ,c est à dire l’académie nationale des sciences humaineet sociale du royaume uni qui est l’équivalent de l académie des sciences morales et politique de l institut de France . Dans les années 1980 , il collabore avec la revue marxism today, et soutient les projets de modernisation du labour party de Neil Kinnock.
Il publie deux types assez différents de travaux historiques , d un coté des études précises sur les modes de contestation (le banditismesocial) ,de l autre de grandes synthèses qui l’ont rendu internationalement célèbre trois volumes qui l’a voulu pour couvrir le long 19eme siècle et un autre véritable best-seller pour traiter du cour 20 eme siècle , « l age des extrêmes ». ce livre sorti en 1994 , n a failli ne jamais être traduit en France . Comme l’explique pierre Nora des éditions Gallimard tous les éditeurs « bon gré , mal grésont bien obligés de tenir compte de la conjoncture intellectuelle et idéologique dans laquelle s inscrit leur production » et toujours selon l historien français , ce livre est apparu dans un contexte d hostilité au communisme.
Enfin en 2008, Eric Hobsbawm publie « Marx et l’histoire », les 10 articles qui composent ce livre sont pour la plupart des conférences prononcées devant un public dechercheurs et d’étudiants . Eric Hobsbawm revient sur les méthodes et la porté éthique et politique du métier d’historien .l‘interrogation sur les méthodes procède de deux manières par l analyse de l’apport de Marx à la pratique de l'histoire ainsi que par des analyses de cas précis par exemple : comment écrire l histoire de l’Europe ? , dont Eric Hobsbawm tire ensuite les leçons méthodologique sansnécessairement en référer au marxisme.
Nous nous proposons de nous limiter à l’impact de Marx sur l’écriture de l’histoire puisque cela concerne l’extrait que nous allons aborder.
En quoi l’approche marxiste se révèle un élément nécessaire dans la construction de l’histoire ?

1/la pensée marxiste : une pensée matérialiste qui se veut une science de l histoire et qui s’appuie sur desréalités objectives et susceptibles d’un traitement scientifique.

A.Marx a une approche méthodologique de l’histoire ,il s’agit d’expliquer le processus de l’évolution sociale de l humanité .il a été le seul à l exception de weber à proposer une méthode permettant d approcher l ensemble de l évolution sociale dans toute ça complexité l .2,3 ,4 « il est le seul à avoir tenté de formuler.. »,car...
tracking img