Marx-l'origine des profits/ricardo et les corn laws

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1900 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet 1 Selon Marx, l 'économie politique classique a bien élaboré une théorie de la répartition des revenus. Cependant, elle a été incapable de découvrir l'origine de la plus value et par là l'origine des revenus non salariaux. C'est pourquoi selon Marx, elle a rencontré des difficultés insurmontables dans l'articulation entre sa théorie de la valeur et sa théorie des profits. L'ambition de Marxest donc de résoudre cet énigme de la plus value. I. Il n'est pas possible d'expliquer l'origine des profits dans la sphère de la circulation. A) La distinction entre processus M-A-M' et A-M-A'. → Pour résoudre l'énigme de la plus value Marx montre dans un premier temps que non seulement il n'y a pas de contradiction entre la loi de l'équivalence qui gouverne les échanges et l'existence de laplus value mais encore que celle ci a justement pour origine un processus de valorisation (la circulation du capital) qui respecte aussi la loi d'équivalence (les marchandises s'échangent à leur valeur). - Le mouvement M-A-M' est une circulation de marchandises, avec certaines caractéristiques qui le distingue du processus A-M-A' (cf TD). Le point commun avec le processus AMA' est que les échanges sefont en respectant la loi d'équivalence. Marx dit cependant que ce processus relève des sociétés précapitalistes. - Marx oppose à cette forme de circulation, la circulation du capital, dont la logique est le retour de l'argent à son possesseur originel, la marchandise n'étant que le moyen de la circulation de cet argent. La signification sociale de ce processus est sa rationalité: c'estl'existence entre l'argent avancé (A')et l'argent retiré (A) = la plus value selon Marx. Ainsi le capitaliste avance une somme d'argent, et à la fin du processus il récupère une somme supérieure à celle qu'il a avancé→ A-M-A' est le processus qui permet à Marx de montrer que le capital s'autovalorise, il augmente sans cesse de grandeur, tout en respectant la loi de l'équivalence. Comment cetteauto-valorisation est elle possible? B) Trois explications de la plus value rejetées par Marx. → Marx écarte certaines explications possibles de la plus value: 1ère explication: l'argent lui même. Mais l'argent ne peut pas être à l'origine de la plus value: il est censé exprimer la valeur des marchandises. Que se passe il si les capitalistes ne respectent pas la loi d'équivalence? On a deux cas possibles:-une partie des capitalistes vendent les marchandises plus cher que leur valeur: cette partie des capitalistes gagnent et les autres perdent. Dans ce cas, la distribution des profits se modifie (à l'avantage des capitalistes qui vendent leur marchandises plus cher) mais ne permet pas d'expliquer l'origine des profits. -tous les capitalistes vendent leurs marchandises plus cher que leur valeur: dansce cas ils gonflent artificiellement le prix des marchandises qu'ils vendent, et comme chaque échangiste est en même temps acheteur et vendeur, ils perdent en tant qu'acheteurs ce qu'ils gagnent en tant que vendeurs. Que la loi de l'équivalence soit respectée ou non, selon Marx il est impossible d'expliquer l'origine des profits dans la sphère de l'échange: la circulation et l'échange ne créentaucune valeur. Pour résoudre l'énigme de la plus value, il forge un nouveau concept : la force de travail. II. Les capitalistes tirent leur profit de l'usage de la force de travail dans la sphère de la production. A) La plus value, une marchandise particulière. -distinction entre travail et force de travail (définition de la force de travail) -valeur d'échange de la force de travail = salaire (et nonla valeur d'échange du travail comme chez

les classiques). → La valeur est intégralement créée par le travail (Marx adhère à une théorie de la valeur travail), l'existence du profit implique que les travailleurs ne reçoivent sous forme de salaire que l'équivalent d'une partie du travail qu'ils ont fourni. La théorie marxiste de l'exploitation capitaliste se résume donc dans l'écart entre la...
tracking img