Marx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1746 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il étudie la médecine à Strasbourg et à Paris, où il pratiquera à l’Hôtel Dieu. En avril/mai 1933 il passe à Luxembourg l’examen du doctorat en médecine avec distinction. Gynécologue et chirurgien spécialiste de l’estomac, il a été nommé interne des Hôpitaux de Paris et promu chef de clinique chirurgicale à la faculté de médecine de Paris (Hôtel Dieu). En 1935 sera publiée sa thèse de doctoratsur les soins postopératoires, et particulièrement sur ceux qui doivent être apportés aux patients après les opérations à l’estomac. En octobre 1935 il est élu membre titulaire de l’Association française de chirurgie et reçoit la même année le prix Le Piez avec titre de lauréat de l’Académie de médecine.

En février/mars1936, de retour au Grand-duché, il loue à la commune d’Ettelbruck et moderniseà ses frais une partie de l’hôpital communal d’Ettelbruck tenu par la Croix-Rouge, situé dans les locaux de l’ancienne école agricole restaurée par la Commune d’Ettelbruck pour la Croix-Rouge, et en fait une clinique privée : la clinique chirurgicale Saint-Louis, première clinique chirurgicale du Nord du Luxembourg. Il s’y installe le 1er juin 1936 Il dirige la clinique à partir du 1er juin 1936et s’assure le concours de sœurs de la Congrégation du Très Saint Sauveur de Niederbronn, qu’il a fait venir d’Alsace.

Six semaines donc avant l’avalanche nazie, Charles Marx empêche l’internement de deux aviateurs français de reconnaissance. Leur avion, touché par la DCA allemande était en effet tombé entre Schieren et Feulen Le 2 avril 1940. Le Capitaine (et futur général) Marcel-Pierre Faureet son adjudant-chef Charles Lherbiet ont été amenés à l’hôpital St. Louis à Ettelbrück. Le docteur Marx prend tout de suite leur cas à cœur, et, après avoir fourni aux autorités des certificats dramatisant la situation de santé des deux Français, organise leur évasion.

Cette évasion et, du même coup, infraction aux règles de «neutralité» (étroitement comprises) du Grand-duché, provoqua untollé au plus haut niveau étatique et diplomatique. Le gouvernement, dont certains éléments semblaient encore croire en une improbable neutralité du Luxembourg, d’autres ayant simplement peur d’irriter le Reich, le gouvernement donc, fit intenter un procès contre les fauteurs de cette évasion. Mais entre-temps, c'est-à-dire le 10 mai 1940, les troupes allemandes pénètrent au Grand-duché, et CharlesMarx, dont les Allemands «réclament» la tête, n’a d’autre choix que de prendre le large, et quitte le même jour le Grand-duché pour la France.

À la demande des Allemands, le procès sera rouvert et Marx sera condamné par le Tribunal de Diekirch le 14 mars 1941 à huit mois de prison et 2000 Mark d’amende par contumace. Car Charles Marx est déjà à Montpellier. S’étant fait inscrire comme volontairedans les services sanitaires de l’armée française dès février 1940, il sera durant un certain temps délégué de la Croix-Rouge luxembourgeoise en France, (Ambulance Franco-belge Depage).

Ensuite il reprend d’un médecin de Perpignan une clinique à Quillan, dans l’Aude, où il exerce son métier de médecin et chirurgien, et aura déjà fréquemment l’occasion de servir sa patrie en tant que personnede contact entre Résistants luxembourgeois et Maquis français.

Le résistant [modifier]
En mai 1943 Marx organise un maquis dans la Haute Vallée de l’Aude, et quitte définitivement Quillan en juillet, car serré de fort près par la Gestapo. Il sera en effet condamné à mort – une fois de plus par contumace – à la demande des nazis par un tribunal de Montpellier. Louis Knaff, qui avait déjà prissa place en 1941 comme délégué de la Croix-Rouge luxembourgeoise à Montpellier deux ans plus tôt, le remplacera désormais à la tête la filière d’évasion.

En 1944 Marx devient médecin commandant des FFI (Forces françaises de l’intérieur) et chef de l’administration sanitaire de la Résistance pour la région Aude et Pyrénées-Orientales dans la zone France Sud. Il organise notamment tout un réseau...
tracking img